Last Updated: June 29, 2014

My Account
Login  ·  Signup
Add Site to Favorites
Go to MyLeagueLineup

Visitor Counter
1,143,165

  • À voir: la section 'TEXTES ET PHOTOS DE LA SÉRIE FINALE'.. voir le menu à gauche

 Pour la saison 2014-2015:

QUELQUES CHANGEMENTS APPORTÉS À LA CONSTITUTION DU CRL

Photo: Les Draveurs et les Cataractes ne formeront qu'une seule équipe lors de la prochaine saison (Digiphoto Sports-archives)

 

STE-ANNE-DE-MADAWASKA -- Dimanche (le 29 juin) se tenait la réunion annuelle du Circuit de hockey senior Roger-Lizotte à l'Édifice municipale de Ste-Anne de Madawaska.

 

Voici les changements qui ont été apportés à la constitution du CRL en vue de la prochaine saison (2014-2015):

 

 *Le nombre de joueurs importés par équipe sera désormais limité à 4 joueurs (la saison dernière, la limite était de 5 par équipe).

*Un joueur peut maintenant obtenir le statut de 'local-d'exception' sur approbation des 2/3 des équipes du circuit. Cette demande doit cependant être faite avant le 15 octobre. L'équipe qui alignera un tel joueur doit cependant prouver de tout doute que le joueur en question est bel et bien déménagé dans son territoire local.

* En plus de son territoire actuel, le River Valley Thunder de Perth-Andover obtient aussi celui des localités de Grafton et Bedell.

*Mentionnons que les équipes du CRL auront encore droit à six joueurs interbranches provenant de leur territoire. Toutefois, pour la saison 2014-2015, les territoires du Bas-Madawaska et de Grand-Sault seront jumelés pour ne former qu'une seule équipe. Cette nouvelle formation n'aura donc pas la permission à la clause des quatre joueurs importés.

*On retrouvera donc une équipe en moins en 2014-2015, vu la fusion des équipes des Draveurs et des Cataractes.

*Finalement, les équipes disputeront un calendrier de 28 parties au cours de la saison régulière 2014-2015.

 

UNE PREMIÈRE COUPE POUR LES PANTHÈRES !

 

Photo: Jean-Pierre Boucher (Digiphoto Sports)

 

ST-FRANÇOIS – Les Panthères ont marqué trois buts en première période et en ont ajouté trois autres lors du deuxième engagement, l’emportant finalement par le pointage de 8-3 mercredi soir face aux Prédateurs du Témiscouata pour ainsi se mériter une première Coupe du président en 22 ans d’histoire.

 

Le Haut-Madawaska dispose ainsi des Prédateurs en cinq rencontres, ne subissant aucun revers à domicile en trois affrontements.

 

Contrairement à ce qui était anticipé, ce sont les Prédateurs qui sont sortis en force en début de rencontre, dominant les cinq premières minutes de jeu du premier vingt et ratant plusieurs bonnes chances de marquer. On a toutefois été en mesure de capitaliser à la 9e minute de jeu lorsque Michaël Morin s’est emparé d’une rondelle libre devant le filet pour déjouer le gardien Billy Asselin. Les Prédateurs avaient alors profité d’un bâton brisé de la part d’un défenseur des Panthères pour ainsi prendre les devants 1-0 dans la rencontre.

 

Les Panthères semblaient jouer nerveusement, effectuant plusieurs revirements. Ils se sont vus présenter cependant une belle occasion de niveler la marque à la 12e minute de jeu suite à une pénalité mineure décernée aux Prédateurs. Ce sont ces derniers qui ont d’abord eu la meilleure chance de doubler leur avance après que Olivier Dumont s’était présenté seul devant le gardien de but Asselin, mais celui-ci a effectué un arrêt spectaculaire et peut-être même l’arrêt clé du match. À peine quelques secondes plus tard, soit à 13 :54, Norbert Roy est venu enfiler le but égalisateur pour les Panthères sur le jeu de puissance. Il s’agissait d’un premier filet pour Roy dans cette série finale.

 

Ce but a semblé donner des ailes aux Panthères qui ont inscrit un deuxième but 26 secondes plus tard, soit celui de Gabriel Levasseur sur un retour de lancer du défenseur Hugo Levesque.

Puis à 16:07, Alexandre Belzile est venu déjouer le gardien de but Sébastien Nolet à l’aide d’un tir parfait dans la partie supérieure du filet après avoir contourné le but des Prédateurs.

 

Photo: Yannick Landry a marqué deux buts pour les nouveaux champions lors de cette 5e rencontre (Digiphoto Sports)

 

Les Panthères ont  soudainement pris le contrôle de cette partie, démontrant encore une fois leur opportunisme. Le Haut-Madawaska prenait donc une avance de 3-1 après vingt minutes de jeu.

 

Les Prédateurs ont tout de même bien entrepris le début de la période médiane, mais ils ont joué de malchance alors qu’ils ont frappé le poteau à deux reprises.

Ce sont donc les Panthères qui en ont profité pour accroître leur avance, soit à 4:06. Guillaume Pelletier a récupéré une rondelle libre devant le filet pour permettre aux siens de prendre les devants 4-1.

Moins de deux minutes plus tard (à 5:37), Yannick Landry complétait un beau jeu de passe devant le filet pour porter la marque 5-1.

Lors d’une supériorité numérique de deux hommes, les Prédateurs ont réussi à inscrire un deuxième filet, soit celui d’Olivier Dumont qui a déjoué le gardien de but adverse avec un tir du côté de la mitaine à 9:52.

Cependant, les locaux ont repris leur priorité de quatre buts, marquant en infériorité numérique. C’est Alain Michaud, lors d’une échappée, qui portait le pointage 6-2 en faveur des Panthères.

C’est donc par ce pointage que prenait fin le deuxième engagement.

 

Gabriel Levasseur en a profité pour ajouter son deuxième but du match et son 5e de la série finale en troisième période suite à une échappée devant le gardien de but Nolet.

Yannick Landry ajoutait le 8e et dernier filet des Panthères à 12:56, son deuxième de la partie et son 6e de la série.

Frédéric Ouellet est celui qui a enregistré le 3e filet des Prédateurs à 16:29.

 

Alors que les minutes et les secondes s’écoulaient au cadran, la foule partisane qui était nombreuse à l’aréna J.-Docithe Nadeau de St-François avait le cœur à la fête. Après tout, leur équipe venait de mettre fin à une disette de 22 ans, remportant ainsi une première Coupe du président. Ce fut donc l’euphorie sur la patinoire et dans les gradins lorsque le match a pris fin.

 

Au niveau des statistiques, Yannick Landry et Gabriel Levasseur ont été les meilleurs du côté des champions, récoltant des dossiers identiques de 2 buts et 1 mention d’aide.

Norbert Roy et Guillaume Pelletier ont pour leur part connu chacun leur meilleur match de cette série finale en attaque, amassant 1 but et 2 aides. Jonathan Duchesneau connaissait également une bonne rencontre offensivement, récoltant 3 mentions d’assistance.

Du côté des Prédateurs, Michaël Morin et Olivier Dumont ont marqué chacun 1 but tout en récoltant 1 passe.

Pour la première fois de cette série, les Panthères ont dominé au chapitre des tirs au but, mais seulement par 41 contre 40.

 

BILLY ASSELIN, CHOISI LE PLUS UTILE À SON ÉQUIPE

 

Photo: Le gardien de but Billy Asselin a été nommé le joueur le plus utile à son équipe lors de cette série finale grâce à plusieurs arrêts clés de sa part, comme ce fut le cas sur cette séquence captée mercredi soir (Digiphoto Sports)

 

Avec une moyenne de buts alloués de 2,40 et un jeu blanc à son crédit, le gardien Billy Asselin des Panthères a été nommé le Joueur le plus utile de la série finale.

 

Non seulement ses statistiques étaient excellentes, mais sa performance devant le filet a grandement servi à motiver sa troupe. Alors qu’ils ont été dominés pendant quatre des cinq parties au chapitre des tirs au but, les Panthères ont eu la vie sauve à plusieurs reprises grâce aux arrêts clés d'Asselin.

 

Si on prend l’exemple du 5e match, les Prédateurs auraient pu prendre les devants par deux buts en première période lorsque Olivier Dumont s’était retrouvé seul devant Asselin, mais ce dernier a effectué un arrêt spectaculaire pour garder son équipe dans le match. Quelques secondes plus tard, les Panthères nivelaient la marque et ils ont pris par la suite le momentum de la rencontre, ajoutant même deux autres filets avant la fin du premier engagement.

 

Puis en deuxième période, Asselin est venu frustrer le dangereux Etienne Bellavance-Martin sur un tir de pénalité, ce qui aurait pu relancer les Prédateurs dans le match à ce moment.

 

Asselin, le gardien de but ayant conservé la meilleure moyenne en saison régulière, a également été celui qui a terminé au premier rang à ce chapitre en séries éliminatoires avec une moyenne de 2,34.

 

NOTES SUPPLÉMENTAIRES :

 

Photo: Gabriel Levasseur a connu tout un match pour les Panthères, marquant deux fois  pour porter son total à 6 dans la série finale (Digiphoto Sports)

 

*Comme ce fut le cas tout au long de cette série, les Prédateurs n’ont pas été en mesure de profiter pleinement de leurs chances de marquer, surtout en début de partie alors qu’ils semblaient avoir les Panthères dans les câbles.

Tel que noté précédemment, le gardien de but Billy Asselin a effectué l’arrêt du match devant Olivier Dumont à peine quelques secondes seulement avant que les Panthères égalisent le pointage. Dumont avec le deuxième but de son équipe au bout du bâton, ce qui aurait pu changer considérablement l’allure de cette rencontre.

 

*Les Panthères ont obtenu une excellente production en attaque et non seulement de la part de leur premier trio. D’ailleurs, six différents joueurs ont touché la cible au cours de cette rencontre.

Gabriel Levasseur et Yannick Landry, évoluant sur deux différents trios, ont marqué chacun à deux reprises, portant leur total pour la série à 6 buts en cinq parties.

 

*Même les défenseurs ont appuyé l’attaque du côté des Panthères alors que Alexandre Belzile a marqué un but et Etienne Gagnon a récolté une mention d’aide. Gagnon a complété cette série avec un dossier de 1 but et 8 mentions d’aide pour 9 points.

 

*Lors de ce 5e duel, Michaël Morin, Olivier Dumont et Frédéric Ouellet ont enregistré leur 2e but de la série finale pour les Prédateurs.

 

*Au niveau des unités spéciales, les Panthères ont réussi à marquer 5 buts en avantage numérique dans cette série contre 2 du côté des Prédateurs.

Le Haut-Madawaska a de plus enregistré 2 buts en infériorité numérique contre 1 pour Témiscouata.

 

*Quatre différents joueurs chez les Panthères ont réussi un but  gagnant : Alexandre Soucy, Jonathan Duchesneau, Etienne Gagnon et Guillaume Pelletier.

 

*Même si quelques escarmouches ont éclaté entre certains joueurs, seulement 15 pénalités mineures ont été décernées lors de ce 5e match, soit 8 aux Panthères et 7 aux Prédateurs.

 

*On vous invite à lire les textes qui suivent, portant sur la victoire des Panthères et la première Coupe en carrière pour le vétéran John Nadeau. D’ailleurs, Nadeau a été le premier joueur a se promener avec la Coupe mercredi soir.

Nous aurons également pour vous dans les prochains jours des photos supplémentaires sur cette série finale que vous retrouverez dans une autre section sur le site.

 

SOMMAIRE

 

Première période :

TÉM- Michaël Morin (Pierrot Michaud; Maxime Bourgault)  9 :11

HM- Norbert Roy (Gabriel Levasseur; Guillaume Pelletier)  13 :54  (a.n.)

HM- Gabriel Levasseur (Hugo Levesque; Guillaume Pelletier)  14 :20

HM- Alexandre Belzile (Yannick Landry; Jonathan Duchesneau)  16 :07

 

Deuxième période :

HM- Guillaume Pelletier (Norbert Roy; Etienne Gagnon)  4 :03

HM- Yannick Landry (Alexandre Soucy; Jonathan Duchesneau)  5 :37

TÉM- Olivier Dumont (Michaël Morin; Pier-André Bouchard)  9 :52  (a.n.)

HM- Alain Michaud (sans aide)  10 :48  (d.n.)

 

Troisième période :

HM- Gabriel Levasseur (Norbert Roy)  9 :49

HM- Yannick Landry (Alexandre Soucy;Jonathan Duchesneau)  12 :56

TÉM- Frédéric Ouellet (Olivier Dumont; Maxime Dugas)  16 :29

 

POUR LES PANTHÈRES:

UN PREMIER CHAMPIONNAT EN 22 ANS

 

Photo: Les frères Alain et André Michaud, ainsi que Alexandre Soucy et le capitaine Etienne Gagnon des Panthères reçoivent la Coupe et la bannière des mains des dirigeants du CRL; on reconnaît au centre de la photo le président du circuit, M.Guildo Thériault, ainsi que Rodney Cyr. À droite, on retrouve Claude Thériault, le représentant de la zone auprès de Hockey N.-B. (Digiphoto Sports)

 

Les saisons se suivent, mais ne se ressemblent pas pour les Panthères du Haut-Madawaska. Champions en saison régulière avec un dossier impressionnant de 25 victoires, 3 défaites et 4 revers en temps supplémentaire pour un total de 54 points, les Panthères viennent de mettre la main finalement sur une première Coupe du président en 22 ans d'histoire dans le CRL.

Cette formation est toutefois partie de très loin pour savourer cette conquête. D'ailleurs, en 2008-2009, l'équipe avait perdu tous ses matchs en saison régulière (30 au total), une marque encore jamais égalée dans le circuit. Plusieurs joueurs de cette édition font encore partie l'organisation, et il va sans dire que pour ces vétérans, il s'agit de tout un revirement de situation depuis cette misérable campagne.

 

Au fil des saisons, la fiche des Panthères s'est constamment améliorée.

En 2009-2010, l'équipe avait remporté 5 victoires, terminant au 7e rang.

La saison suivante, le Haut-Madawaska s'est retrouvé en 4e position grâce à une fiche gagnante de 18 victoires et 14 revers pour 36 points.

Après avoir connu une chute de deux positions au classement en 2010-2011, Les Panthères ont terminé au deuxième échelon la saison dernière, terminant seulement à 3 points des Castors de St-Quentin et du premier rang.

 

Les attentes étaient donc très élevées cette saison, surtout que la grande majorité des joueurs de la dernière édition étaient de retour.

Plusieurs facteurs ont contribué à leurs succès. L'expérience en est un sûrement. En effet, contrairement aux saisons précédentes, les Panthères ont appris à conserver leurs avances en fin de match et à demeurer très calmes lorsque la situation se corsait davantage. Nous en avons d'ailleurs eu la preuve en série demi-finale: après avoir laissé filer une avance de 3 buts lors du 4e match les mettant aux prises aux Castors de St-Quentin, les Panthères sont revenus en force, remportant les deux parties suivantes alors qu'ils n'ont accordé que 2 filets à leurs adversaires.

L'opportunisme est également un autre facteur qui a marqué cette saison des Panthères. Ils ont remporté plusieurs parties par l'écart de 1 ou 2 buts, ce qui caractérise très souvent une véritable équipe championne.

 

La performance de la brigade défensive doit également être soulignée. Etienne Gagnon, récipiendaire du trophée pour le meilleur défenseur du circuit, a été à la hauteur autant en séries que pendant la tenue du calendrier régulier. Hugo Levesque, André Michaud et Alexandre Belzile ont également apporté leur grande contribution à la ligne bleue des Panthères cette saison.

Le joueur clé défensivement cependant se retrouvait devant le filet. En effet, Billy Asselin a été tout à fait exceptionnel, permettant à sa formation de prendre avantage de ses chances de marquer suite à ses arrêts clés. Les Panthères ont même été dominés pendant quatre des cinq parties de cette série au chapitre des tirs au but.

À noter qu’Asselin a terminé la saison régulière avec une moyenne de buts alloués de 2,94, remportant ainsi le titre de meilleur gardien du circuit. Il a été tout aussi dominant pendant les séries, conservant une moyenne de 2,34.

 

En offensive, les ajouts de Alexandre Soucy (24-37-61 points) et Yannick Landry (22-38-60) ont permis aux Panthères de connaître beaucoup de succès en attaque cette saison. Le Haut-Madawaska a d'ailleurs terminé au premier rang du CRL pour les buts marqués (158), conjointement avec les Prédateurs du Témiscouata.

Guillaume Pelletier (25-27-52), Gabriel Levasseur (17-17-34) et Alain Michaud (11-12-23) ont aussi connu une bonne campagne.

Un autre nouveau venu qui a fait sa marque avec l'équipe est Jonathan Duchesneau, auteur d'une fiche de 10 buts et 10 mentions d'aide pour 20 points en 17 parties de jouées seulement en saison régulière. C'est cependant lors des séries qu'il a apporté sa meilleure contribution, compilant un dossier de 15 buts et 12 passes pour 27 points.

Lors de la série finale, Duchesneau et ses compagnons de trio Soucy et Landry ont été les plus productifs du côté des Panthères.

 

Pour Rock Ouellette, le titre qu'il a reçu cette saison en tant qu'entraîneur de l'année dans le circuit est probablement loin de se comparer à celui qu'il vient tout juste de décrocher avec ses protégés. Ouellette a guidé sa troupe avec brio, même s'il fallait composer sans les services de son assistant, M. Guildo Dufour, décédé à quelques semaines du début des séries.

Il va sans dire que toute l'organisation des Panthères ainsi que les nombreux partisans ont une pensée spéciale pour M.Dufour suite à cette victoire. Il en aurait été sûrement très fier des exploits de son équipe.

 

 

JOHN NADEAU: UN EXEMPLE DE PERSÉVÉRANCE

 

Photo: Le vétéran John Nadeau a été le premier joueur à recevoir la Coupe des mains du capitaine de l'équipe mercredi soir (Digiphoto Sports)

 

Le CRL en est à sa 23e campagne, ce qui signifie que plusieurs grands joueurs ont évolué dans ce circuit de hockey senior au fil des ans. Cependant, dans toute son histoire, deux joueurs seulement ont réussi à atteindre le cap des 800 points en carrière dans le circuit, soit André Mercure des As de St-Basile et John Nadeau des Panthères.

Nadeau est cependant celui qui vient au premier rang, lui qui en était à sa 21e campagne dans le circuit, dont sa 20e avec les Panthères du Haut-Madawaska.

 

Malgré tous ses records, autant au chapitre de la longévité que sa fiche en carrière, une récompense lui avait échappée plus que tout, soit la Coupe du président. En effet, Nadeau n'avait encore jamais été en mesure de soulever ce prestigieux trophée avant mercredi soir.  Plusieurs gens lui souhaitaient, puisqu'il était certain que cette opportunité ne se présenterait pas pour encore bien longtemps dans son cas.

Alors que nous avons été habitués de le voir évoluer et d'admirer son  talent sur la patinoire, il est fort probable maintenant qu'il s'agisse d'un dernier tour de piste pour ce grand hockeyeur.

 

Nadeau peut désormais ajouter à son palmarès un titre de champion en séries. Il aura donc connu une brillante carrière et il aura marqué à tout jamais le CRL grâce à sa persévérance et à sa grande loyauté envers l'organisation des Panthères.

 

UNE CARRIÈRE BIEN REMPLIE

 

John Nadeau a compilé une fiche en carrière de 349 buts et 521 mentions d'aide pour un total de 870 points, remportant le championnat des pointeurs à trois reprises. La seule autre équipe avec laquelle il a évolué est Edmundston en 2005-2006. En 1995-1996, il a été absent du jeu, vu le retrait des Panthères du CRL pour une saison seulement.

 

Nadeau a toujours été un marqueur naturel, inscrivant plusieurs buts spectaculaires au cours de son illustre carrière. Il a connu les bonnes saisons des Panthères, ainsi que les mauvaises. Il faisait partie de l'édition de 2008-2009 alors que l'équipe avait encaissé 30 défaites en 30 parties. Cette période de reconstruction ou de transition a été très difficile pour la plupart des vétérans de cette formation. Cependant, au lieu de tirer sa révérence et passer à autre chose, Nadeau est demeuré avec l'équipe. Son grand leadership aura donc permis aux jeunes joueurs de réaliser à quel point il était important de ne jamais lâcher. Ce qu'il a surtout démontré à ses coéquipiers cependant, c'est l'importance de la loyauté et de la fierté qu'il faut avoir envers son équipe et sa communauté. C'est probablement à ce niveau qu'il aura laissé davantage sa marque au sein de cette organisation.

 

 

Malgré la défaite:

UNE AUTRE BONNE SAISON POUR LES PRÉDATEURS

 

Photo: Digiphoto Sports

 

Malgré ce revers en série finale, les Prédateurs du Témiscouata peuvent affirmer que cette saison a été encore une fois très productive à plusieurs niveaux. Les foules ont été plus nombreuses qu'à l'habitude à les supporter et la qualité de jeu qui a été offerte sur la patinoire a fort probablement été la meilleure depuis qu'ils ont joint le CRL il y a sept ans.

 

Tel que vu et analysé plus tôt cette saison, Témiscouata constitue la formation qui a obtenu le plus de constance depuis le début de la décennie parmi toutes les formations du circuit.

Cette constance se reflète surtout par le fait que les Prédateurs alignent une équipe compétitive sur la patinoire année après année. D'ailleurs, Témiscouata n'a connu qu'une seule saison perdante en sept ans d'histoire. C'était lors de leurs débuts dans le circuit en 2007-2008 alors que leur dossier était de 10 victoires,19 revers et une défaite en temps supplémentaire pour 21 points. L'équipe avait tout de même pris part aux séries éliminatoires, terminant au 5e rang. Depuis ce temps, incluant la présente campagne, les Prédateurs ont toujours présenté une fiche gagnante même s'ils n'ont jamais réussi à terminer au sommet du classement. Malgré tous ces succès cependant, ils sont toujours la recherche d'une première coupe. Témiscouata avait atteint la finale en 2010-2011, s'inclinant en cinq rencontres devant le Bas-Madawaska. Ce dernier revers face aux Panthères sera difficile à avaler pour un certain temps, mais il est à parier que cette organisation se remettra sous peu de cette déception et ira de l'avant très tôt en vue d'organiser la nouvelle saison. Il est assuré que les Prédateurs présenteront encore une fois une équipe très compétitive sur la patinoire en 2014-2015.

 

STATISTIQUES FINALES DE LA SÉRIE

 

MEILLEURS COMPTEURS

Buts/Assists/Points

Yannick Landry (HM) 6 - 4 - 10
Etienne Gagnon (HM) 1 - 8 - 9
Gabriel Levasseur (HM) 6 - 1 - 7
Jonathan Duchesneau (HM) 3 - 3 - 6
Alexandre Soucy (HM) 1 - 5 - 6
Michaël Morin (TÉM) 2 - 3 - 5
Olivier Dumont (TÉM) 2 - 3 - 5
Etienne Bellavance-Martin (TÉM) 4 -  0 - 4
Guillaume Pelletier (HM) 1 - 3 - 4
Frédéric Ouellet (TÉM) 2 - 1 - 3
Norbert Roy (HM) 1 - 2 - 3
Louis-Philippe Lachance (TÉM) 0 - 3 - 3
Hugo Levesque  (HM) 0 - 3 - 3
Maxime Dugas (TÉM) 1 - 1 - 2
Alexandre Belzile (HM) 1 - 1 -  2
         
         

GARDIENS DE BUT

Minutes/Buts Contre/Moyenne

Billy Asselin (HM) 300 - 12 - 2,40
Sébastien Nolet (TÉM) 280 - 19 - 4,07
Marc-Olivier Roy (TÉM) 20 - 2 - 6,00

 

LA VICTOIRE DES PANTHÈRES EN 20 PHOTOS

On dit qu'une photo vaut mille mots. Il n'est donc pas nécessaire de décrire la joie qui était présente mercredi soir suite à la rencontre disputée à l'aréna J.-Docithe Nadeau de St-François.

À noter que toutes ces photos (20 au total) sont de Jean-Pierre Boucher de Digiphoto Sports qui a capté de brillante façon tous les faits marquants de cette célébration.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RÉSULTAT DE SAMEDI SOIR:

4e match: HAUT-MADAWASKA  2  TÉMISCOUATA  0

 

Photo: Gabriel Levasseur a marqué un 4e but pour les Panthères dans cette série finale, permettant à sa formation de prendre les devants 3-1 face aux Prédateurs (Digiphoto Sports)

 

HM- Etienne Gagnon; Gabriel Levasseur

 

TÉM- --

 

Gardiens: HM- Billy Asselin; TÉM- Sébastien Nolet

 

*Les Panthères mènent la série 3-1

 

DÉGELIS – Le gardien de but Billy Asselin a été tout à fait exceptionnel, bloquant toutes les rondelles dirigées vers lui, procurant aux Panthères du Haut-Madawaska une victoire par blanchissage de 2-0 samedi soir aux dépens des Prédateurs du Témiscouata.

Une foule estimée à 1060 spectateurs était au rendez-vous pour ce quatrième affrontement disputé au Centre Communautaire de Ville Dégelis.

Le Haut-Madawaska mène donc cette série finale par trois victoires contre un seul revers et pourrait mettre la main sur une première Coupe de son histoire dès mercredi soir à St-François.

 

Asselin a fait face à 37 lancers, dont plusieurs très dangereux en provenance de la zone payante. Il se méritait donc un deuxième jeu blanc en séries éliminatoires.

Etienne Gagnon, avec son premier des séries, et Gabriel Levasseur (son 6e) ont été les marqueurs du côté des vainqueurs.

 

Les Prédateurs ont dominé le premier engagement, obtenant plusieurs bonnes chances de marquer. D’ailleurs, le gardien de but des Panthères a dû s’illustrer à plusieurs reprises, notamment lorsque Témiscouata s’est retrouvé à quelques reprises avec l’avantage d’un homme.

Les locaux ont même dominé 14-9 au chapitre des tirs au but.

 

Ce sont toutefois les Panthères qui ont été les premiers à prendre les devants, et ce, très tôt en deuxième période.

Alors que le gardien Sébastien Nolet a tenté un dégagement par la rampe, c’est le défenseur Etienne Gagnon qui s’est emparé de la rondelle à la ligne bleue des Prédateurs. Gagnon y est allée d’un tir des poignets qui a déjoué Nolet du côté de la mitaine, procurant une avance de 1-0 à la formation du Haut-Madawaska à 14 secondes de jeu seulement de la période médiane.

 

Photo: Billy Asselin a récolté le jeu blanc, bloquant 37 tirs samedi soir (Digiphoto Sports)

 

Les Panthères ont ensuite raté une belle opportunité d’accroître leur avance lorsqu’ils se sont vus décerner une double supériorité numérique, mais les Prédateurs ont tenu le coup.

Ces derniers ont pris l’initiative de la rencontre peu de temps après, obtenant plusieurs bonnes occasions de créer l’égalité. Toutefois, le gardien Billy Asselin a été solide encore une fois, préservant l’avance des siens.

À 1:47 de la fin de l’engagement, Etienne Bellavance-Martin est passé bien près de niveler la marque lorsque son tir a frappé le poteau.

 

Témiscouata a poursuivi sa domination en troisième période, mais ils n’ont pas été en en mesure de tromper la vigilance du gardien des Panthères. Asselin est venu frustrer Gabriel Vallée et Pascal Anglehart sur la même séquence de jeu, ainsi que Olivier Dumont un peu plus tard en période.

Avec 8:42 à faire dans l’engagement, les Panthères ont été punis, ouvrant la porte toute grande aux Prédateurs pour tenter d’égaler la marque. Ils ont cependant été blanchis à nouveau.

À peine quelques minutes plus tard, les Panthères en ont profité pour doubler leur avance grâce au 4e but de la série finale de Gabriel Levasseur. Après avoir reçu une passe en provenance de Yannick Landry, Levasseur s’est retrouvé seul devant le gardien Sébastien Nolet qu’il a ensuite habilement déjoué en lui glissant la rondelle entre les jambières.

Ce fut évidemment le coup de grâce pour les Prédateurs, même si ces derniers ont dominé 37-26 dans la colonne des tirs au but.

 

En avance 3-1 maintenant dans la série, les Panthères pourraient mettre fin à une disette de 22 ans sans avoir remporté la Coupe alors qu’ils retournent à la maison pour le 5e affrontement mercredi soir.

Il restera à voir si les Prédateurs seront en mesure de revenir dans cette série, comme ils l’ont fait face aux Ambassadeurs de St-Jacques en ronde demi-finale.

 

NOTES SUPPLÉMENTAIRES

 

Photo: Etienne Gagnon a été crédité du but de la victoire, marquant à 14 secondes du début de la deuxième période (Digiphoto Sports)

 

*Les Panthères ont disputé un match impeccable en défensive lors de cette quatrième cette rencontre, même s’ils ont vu les Prédateurs diriger près de 40 rondelles sur le filet de Billy Asselin.

On a été très habile à dévier des passes et même bloquer des tirs à l’occasion. Hugo Levesque et Etienne Gagnon ont encore une fois offert une solide prestation à la ligne bleue des Panthères.

 

*Comme ce fut le cas lors du deuxième match présenté à Notre-Dame-du-Lac, les Prédateurs ont été en mesure de contrer le premier trio des Panthères. Cependant, la formation du Haut-Madawaska a trouvé le moyen cette fois de marquer des buts importants, dont celui réussi par le défenseur Etienne Gagnon au tout début de la deuxième période. Gagnon a profité d’un mauvais dégagement du gardien des Prédateurs pour inscrire le but qui allait s’avérer celui de la victoire.

Avec cinq minutes à écouler en troisième période, Gabriel Levasseur est venu assurer cette troisième victoire aux Panthères à l’aide de son 4e filet de la série finale.

 

*Témiscouata n’a pas connu un mauvais match, bien au contraire. Comme l’indique le chiffre des lancers, les joueurs des Prédateurs ont été très menaçants en territoire des Panthères, mais ils n’ont pas été en mesure de tromper la vigilance du gardien de but adverse. Témiscouata a été dominant avec la rondelle tout au long du match.

Devant le filet, Sébastien Nolet a bien fait également, ne cédant qu’à deux reprises sur un total de 26 lancers.

 

*Etienne Bellavance-Martin a encore une fois connu un excellent match du côté des Prédateurs, obtenant plusieurs bonnes chances de marquer. Gabriel Vallée et Michaël Morin ont également offert une solide performance en offensive.

Depuis le début de cette série, le meilleur trio des Prédateurs a été sans contredit celui composé de Bellavance-Martin, Pascal Anglehart et Gabriel Vallée.

 

*Ce sont 7 pénalités mineures de chaque côté qui ont été décernées au cours de cette rencontre.

Aucune équipe n’a toutefois été en mesure de marquer sur le jeu de puissance, même que les Panthères ont profité d’une supériorité numérique de deux hommes au début de la deuxième période.

 

*Les Prédateurs, qui avaient réussi presque l’impossible en revenant de l’arrière 0-3 dans leur série demi-finale contre St-Jacques pour finalement l’emporter, devront d’abord vaincre les Panthères sur leur propre patinoire lors du prochain match s’ils désirent prolonger cette confrontation finale.

Le 5e duel sera donc présenté à compter de 20h30 mercredi soir à l’aréna J.-Docithe Nadeau de St-François.

 

*Le résumé de la dernière fin de semaine sera disponible sur la première page du site web dimanche en soirée.

 

SOMMAIRE

 

Première période :

Aucun but

 

Deuxième période :

HM- Etienne Gagnon (sans aide)  0 :14

 

Troisième période :

HM- Gabriel Levasseur (Yannick Landry) 14 :10

 

RÉSULTAT DE VENDREDI SOIR:

3e match: TÉMISCOUATA  3  HAUT-MADAWASKA  8

Photo: Jonathan Duchesneau a marqué 3 buts pour les Panthères vendredi soir, permettant à son équipe de prendre les devants dans cette série finale (Digiphoto Sports)

 

TÉM- Etienne Bellavance-Martin (2 buts); Maxime Dugas

 

HM- Jonathan Duchesneau (3 buts); Yannick Landry (3 buts); John Nadeau; Gabriel Levasseur

 

Gardiens: Sébastien Nolet et Marc-Olivier Roy (TÉM); Billy Asselin (HM)

 

*Les Panthères mènent la série 2-1

 

ST-FRANÇOIS – Les Panthères ont inscrit quatre buts dès les 11 premières minutes de jeu de la rencontre, leur permettant ainsi de filer vers une victoire convaincante de 8-3 vendredi soir à St-François lors du troisième match de la série finale les opposant aux Prédateurs du Témiscouata.

Le Haut-Madawaska mène donc cette série 4 de 7 par deux victoires contre un seul revers. Le prochain duel aura lieu dès ce soir, à compter de 20h00 heure du Québec, à Dégelis.

 

Le match s’est définitivement joué en première période alors que les Panthères ont vite fait oublier leur contre-performance en offensive obtenue lors du dernier affrontement. En effet, il n’y avait que 17 secondes d’écoulées lorsque les protégées de l’entraîneur Rock Ouellette avaient déjà pris les devants. 

Après qu’un tir de la pointe du défenseur Etienne Gagnon eut fait un bond rapide contre la rampe, la rondelle s’est retrouvée soudainement devant le filet sur le bâton de Jonathan Duchesneau qui n’a pas hésité à déjouer le gardien des Prédateus pour enregistrer son premier but de cette série finale.

Duchesneau est venu doubler l’avance des Panthères à 6:22 lors d’une supériorité numérique après avoir déjoué habilement Sébastien Nolet entre les jambières.

 

Toujours à la recherche d’une première Coupe en carrière, le vétéran John Nadeau a également apporté sa contribution à l’offensive des Panthères vendredi soir, prenant possession d’une rondelle sautillante à la 7e minute de jeu pour ensuite tromper la vigilance du gardien Nolet dans la partie supérieure du filet. Ce but permettait aux Panthères d’accroître leur avance à trois buts.

Jonathan Duchesneau y est ensuite allé de son troisième filet de la rencontre à 10:58 après avoir utilisé un défenseur des Prédateurs comme écran. C’était donc soudainement 4-0 en faveur du Haut-Madawaska.

 

Photo: Yannick Landry a été le meilleur en attaque du côté des Panthères, récoltant 3 buts et 2 passes (Digiphoto Sports)

 

Les Prédateurs ont inscrit leur premier but à 14:48 lorsque Etienne Bellavance-Martin a profité d’une rondelle libre dans l’enclave pour déjouer Billy Asselin. Il s’agissait donc d’un troisième filet en trois matchs pour Martin dans cette série.

 

Le jeu a été beaucoup moins ouvert en deuxième période, mais les Panthères en ont toutefois profité pour augmenter leur avance.

C’est Yannick Landry, avec son premier but du match, qui a donné une avance de 5-1 aux Panthères à 5:30 lors d’une supériorité numérique. Landry a enfilé son deuxième filet à 18 :12 pour porter le compte 6-1. Après que Alexandre Soucy eut coupé une passe en provenance d’un joueur des Prédateurs, ce dernier a remis la rondelle à Landry qui y est allé d’un tir des poignets dans la partie supérieure à deux minutes de la fin seulement de cette période médiane.

 

C’est le jeune Marc-Olivier Roy qui s’est présenté devant le filet des Prédateurs en troisième période, prenant ainsi la relève de Sébastien Nolet. Roy a cédé une première fois devant Gabriel Levasseur à 3:58 après que ce dernier s’était présenté seul devant le jeune gardien, le déjouant d’un lancer du revers entre les jambières. Ce 7e but des Panthères fut inscrit en avantage numérique, un 3e dans cette partie pour les Panthères.

 

Malgré un déficit de six buts, les Prédateurs ont réussi à trouver le fond du filet à deux reprises lors du troisième vingt grâce aux filets de Maxime Dugas à 8:23 (en avantage numérique) et Etienne Bellavance-Martin (son deuxième du match) à 10:51.

Les Panthères ont cependant mis un terme à la rencontre en ajoutant un 8e but, soit le troisième de la partie de Yannick Landry à 12:48.

Encore une fois, il s’agissait d’un filet enregistré en supériorité numérique pour les Panthères, un quatrième dans cette partie.

 

Le premier trio des Panthères a donc obtenu 11 points au cours de cette rencontre. Yannick Landry a été le plus productif grâce à un match de 3 buts et 2 mentions d’aide. Jonathan Duchesneau obtenait également un truc du chapeau alors que Alexandre Soucy se méritait 3 mentions d’assistance.

Même s’il n’a pas réussi à marquer, le défenseur Etienne Gagnon a aussi brillé en attaque, récoltant 6 mentions d’aide.

Du côté des Prédateurs, Etienne Bellavance-Martin a été le meilleur avec 2 buts alors que Olivier Dumont y allait d’une récolte de deux mentions d’assistance.

 

NOTES SUPPLÉMENTAIRES

 

Photo: Le défenseur Etienne Gagnon a également contribué en attaque du côté des Panthères, récoltant 6 mentions d'aide (Digiphoto Sports)

 

*Tout semblait sourire aux Panthères lors de ce troisième affrontement, surtout parce qu’on a été en mesure de revenir à un style de jeu qui leur a été très profitable pendant toute la saison. En effet, au lieu de vouloir effectuer les jeux parfaits, on s’est tout simplement contenté de pousser la rondelle dans le fond de la zone adverse afin de mettre une certaine pression sur la défensive des Prédateurs.

Les locaux ont largement dominé le jeu en première période, jusqu’à ce que Témiscouata vienne enregistrer un premier but.

En ajoutant deux autres filets lors de la période médiane, le match était déjà hors de la portée des Prédateurs.

 

*Les Panthères, qui n’avaient pas réussi à marquer sur le jeu de puissance en 13 occasions avant le match de vendredi soir, ont obtenu 4 buts lors du 3e match en supériorité numérique. Yannick Landry en a d’ailleurs réussi deux à lui seul.

Pour ce qui est des Prédateurs, on a marqué 1 but en quatre occasions, soit celui de Maxime Dugas.

Lors des deux premiers affrontements, seulement 1 but avait été inscrit en avantage numérique, soit celui de Olivier Dumont des Prédateurs dans le deuxième match.

 

*Tenu en échec lors du 3e match, le trio offensif de Landry, Duchesneau et Soucy a brillé vendredi soir, obtenant 11 points au total.

Yannick Landry totalise maintenant 4 buts en trois matchs alors que pour Jonathan Duchesneau, il s’agissait de ses trois premiers filets dans cette série finale. Pour ce qui est de Alexandre Soucy, sa fiche offensive jusqu’à présent est de 1 but et 3 mentions d’aide pour 4 points.

 

*Etienne Bellavance-Martin connaît une excellente série du côté des Prédateurs, ayant inscrit 4 buts en trois rencontres.

 

*Les Panthères profitent pleinement de l’avantage de leur patinoire. En effet, il est arrivé en quelques occasions, notamment lors du premier but vendredi soir, que la rondelle s’est retrouvée soudainement devant le filet après avoir frappé contre la rampe. Même si on manque le filet sur un tir de la pointe, il faut toujours faire attention à quel endroit la rondelle va finalement aboutir.

 

*Le gardien de but Sébastien Nolet a connu l’une de ses rares mauvaises sorties devant le filet cette saison. Il a cafouillé à quelques reprises avec la rondelle, faisant face à 23 tirs en deux périodes.

 

*À noter qu’aucune pénalité majeure n’a été décernée au cours de cette rencontre. Les Panthères se sont vu attribuer 8 pénalités mineures en comparaison avec 10 du côté des Prédateurs.

 

*Ça sera au tour des Prédateurs ce soir de tenter de l'emporter à la maison alors qu'ils accueilleront les Panthères à compter de 20h00, heure du Québec, à Dégelis.

 

SOMMAIRE

 

Première période :

HM- Jonathan Duchesneau (Etienne Gagnon; Yannick Landry)  0 :17

HM- Jonathan Duchesneau (Etienne Gagnon; Hugo Levesque)  6 :22 (a.n.)

HM- John Nadeau (Etienne Gagnon; Joey Landry)  7 :45

HM- Jonathan Duchesneau (Yannick Landry)  10 :58

TÉM- Etienne Bellavance-Martin (Olivier Dumont; Michaël Morin)  14 :48

 

Deuxième période :

HM- Yannick Landry (Etienne Gagnon; Alexandre Soucy)  5 :29  (a.n.)

HM- Yannick Landry (Alexandre Soucy)  18 :12

 

Troisième période :

HM- Gabriel Levasseur (Etienne Gagnon; Alexandre Soucy)  3 :58  (a.n.)

TÉM- Maxime Dugas (Olivier Dumont; Louis-Philippe Lachance)  8 :23  (a.n.)

TÉM- Etienne Bellavance-Martin (Gabriel Vallée; Michaël Briand)  10 :51

HM- Yannick Landry (Hugo Levesque; Etienne Gagnon) 12 :48  (a.n.)

 

RÉSULTAT DE SAMEDI SOIR:

2e match: HAUT-MADAWASKA  1  TÉMISCOUATA  5

 

Photo: Michaël Morin a été l'un des cinq marqueurs des Prédateurs lors de cette rencontre présentée devant une foule nombreuse à l'aréna Jacques-Dubé de Notre-Dame-du-Lac (Digiphoto Sports)

 

HM- Gabriel Levasseur

 

TÉM- Marc-Erik Ouellet; Etienne Bellavance-Martin; Olivier Dumont; Michaël Morin; Frédéric Ouellet

 

Gardiens: HM- Billy Asselin; TÉM- Sébastien Nolet

 

*Série égale 1-1

 

NOTRE-DAME-DU-LAC – Les Prédateurs ont inscrit deux buts en deuxième période pour briser une égalité de 1-1, leur permettant ainsi de l’emporter au compte de 5-1 samedi soir face aux Panthères du Haut-Madawaska lors du deuxième match de la série finale disputé à l’aréna Jacques-Dubé de Notre-Dame-du-Lac.

C’est une foule de plus de 1400 spectateurs qui a assisté à cette rencontre.

 

Cette série finale est maintenant à égalité alors que les deux formations ont remporté  une victoire à tour de rôle sur leur propre patinoire.

Le prochain affrontement aura lieu vendredi soir prochain à l’aréna J.-Docithe Nadeau de St-François à compter de 21h00.

 

Les Prédateurs ont largement dominé cette rencontre au chapitre des tirs au but, dirigeant 74 rondelles vers le filet du gardien Billy Asselin des Panthères. Le Haut-Madawaska a pour sa part lancé à 40 reprises sur le filet adverse.

 

Photo: Etienne Bellavance-Martin a marqué le but de la victoire samedi soir (Digiphoto Sports)

 

La formation du Témiscouata a débuté le match avec beaucoup d’intensité tout en mettant beaucoup de pression sur la défensive des Panthères. Ces derniers ont effectué quelques revirements, procurant quelques chances de marquer du côté des Prédateurs.

Cet effort soutenu a finalement profité aux locaux alors que le défenseur Marc-Erik Ouellet a procuré les devants aux siens à 6:12. Ouellet a profité d’un bâton brisé de la part d’un joueur des Panthères pour se retrouver seul devant le gardien Billy Asselin qu’il a déjoué habilement à l’aide d’un tir parfait dans la partie supérieure du filet.

 

Sébastien Nolet a eu à se signaler également devant la cage du Témiscouata, notamment devant Yannick Landry lors d’une échappée. Landry a tenté de tromper la vigilance du gardien à l’aide d’un tir du revers, mais en vain.

Ce sont les Prédateurs qui ont été les premiers à bénéficier d’un jeu de puissance en fin de période. On a toutefois tenu le coup du côté des Panthères, et on a même marqué le but égalisateur lorsque Gabriel Levasseur a fait dévier une passe de Alexandre Belzile devant le filet à 19:12.

C’était donc 1-1 après vingt minutes de jeu.

 

Les Prédateurs ont repris les devants à 4:50 en deuxième période. Après une mise en jeu remportée en territoire des Panthères, Etienne Bellavance Martin s’est emparé d’une rondelle libre dans l’enclave et il a déjoué le gardien à l’aide d’un tir des poignets.

Témiscouata a poursuivi sa domination lors de cet engagement, accentuant leur avance à la 16e minute de jeu lorsque Olivier Dumont  est venu battre le gardien des Panthères du côté rapproché du filet.

Les Prédateurs menaient ainsi par deux buts après quarante minutes de jeu.

 

Les Panthères ont eu une belle opportunité de revenir dans le match en début de troisième période alors qu’un joueur du Témiscouata a été puni pour 4 minutes. Cependant, ce sont les Prédateurs qui ont surpris leurs adversaires à court d’un homme en ajoutant un 4e filet. C’est Michaël Morin, à l’aide d’un tir du revers après plusieurs tentatives dans l'enclave, qui est venu briser les reins des Panthères à 1:58.

Frédéric Ouellet a porté le compte 5-1 à 4:43, surprenant à son tour le gardien de but des Panthères.

 

Le jeu est devenu plus robuste après ce 5e filet de la part des Prédateurs, probablement afin de préparer la prochaine rencontre. C’est par ce pointage de 5-1 que le duel prenait fin, permettant aux Prédateurs d’égaliser cette série.

 

Frédéric Ouellet et Michaël Morin ont récolté des fiches identiques de 1 but et 1 passe pour les gagnants alors que le défenseur Louis-Philippe Lachance récoltait deux mentions d’aide.

 

NOTES SUPPLÉMENTAIRES 

 

Photo: Gabriel Levasseur a été le seul joueur des Panthères à déjouer le gardien de but Sébastien Nolet qui a effectué 39 arrêts dans la partie (Digiphoto Sports)

 

*Les Prédateurs ont appliqué un échec avant soutenu tout au long de la rencontre, mettant beaucoup de pression sur la défensive des Panthères.

L’avantage de la patinoire a également fait en sorte que Témiscouata a été en mesure de contrer très efficacement le premier trio du Haut-Madawaska composé de Jonathan Duchesneau, Yannick Landry et Alexandre Soucy. Le défenseur Loui-Philippe Lachance était d’ailleurs mandaté par l’entraîneur Stéphane Paradis de couvrir le plus possible ces trois joueurs.

 

*Les Prédateurs ont pour leur part reçu une contribution équilibrée de la part de leurs trois trios en attaque. Cinq joueurs différents ont réussi à toucher la cible, dont le défenseur Marc-Erik Ouellet qui y est allé de son 2e but des séries.

 

*Le jeu de puissance des Panthères est en panne depuis le début de cette série finale. En effet, l’équipe n’a pas marqué un seul but en 13 tentatives avec l’avantage d’un homme.

 

*Norbert Roy était présent sur l’alignement des Panthères pour ce deuxième affrontement.

 

*Etienne Bellavance-Martin a encore une fois connu un bon match en attaque du côté des Prédateurs. Vendredi soir, il a été le seul à déjouer le gardien des Panthères. Samedi lors du deuxième duel, il a marqué le but qui s’est avéré celui de la victoire en début de deuxième période.

Gabriel Levasseur a également inscrit son deuxième but de cette série finale samedi soir pour les Panthères.

 

*Au moins trois joueurs des Prédateurs se sont échappés seuls devant le gardien de but Billy Asselin lors de cette partie, dont Frédéric Ouellet à deux reprises au cours du deuxième engagement.

 

*Un total de 8 pénalités mineures ont été décernées aux Prédateurs lors de cette rencontre et 11 aux Panthères, dont 8 en troisième période.

 

*Comme il fallait le prévoir, les deux équipes ont réussi à l’emporter à domicile jusqu’ici. L’équipe qui pourra aller chercher une victoire sur la patinoire de l’autre se donnera sûrement un bon avantage dans la série.

 

*Les 3e et 4e rencontres de cette série seront présentées respectivement vendredi soir à St-François (21h00) et Dégelis (20h00 heure du Québec)

 

SOMMAIRE

 

Première période :

TÉM- Marc-Erik Ouellet (sans aide)  6 :12

HM- Gabriel Levasseur (Alexandre Belzile; Etienne Gagnon)  19 :12

 

Deuxième période :

TÉM- Etienne Bellavance-Martin (Gabriel Vallée)  4 :50

TÉM- Olivier Dumont (Frédéric Ouellet; Pascal Anglehart)  16 :08 (a.n.)

 

Troisième période :

TÉM- Michaël Morin (Maxime Bourgault; Louis-Philippe Lachance)  1 :48 (d.n.)

TÉM- Frédéric Ouellet (Louis-Philippe Lachance; Michaël Morin)  4 :43

 

RÉSULTAT DE VENDREDI SOIR:

1er match: TÉMISCOUATA 1 HAUT-MADAWASKA 3

 

Photo: Sur cette séquence, Gabriel Levasseur fait dévier le tir de la pointe de André Michaud, déjouant le gardien Sébastien Nolet pour le premier but des Panthères (Digiphoto Sports)

 

Tém- Etienne Bellavance-Martin

 

HM- Gabriel Levasseur; Alexandre Soucy; Yannick Landry

 

Gardiens: Tém- Sébastien Nolet; HM- Billy Asselin

 

*Les Panthères mènent la série 1-0

 

ST-FRANÇOIS – Le but de Alexandre Soucy, marqué à 13:56 en troisième période, est venu briser une égalité de 1-1 et a procuré aux Panthères du Haut-Madawaska une victoire de 3-1 aux dépens des Prédateurs du Témiscouata lors du premier match de la série finale présenté vendredi soir à l’aréna J.-Docithe Nadeau de St-François.

 

Après avoir contourné le filet des Prédateurs, Soucy y est allé d’un tir du poignet qui est venu tromper la vigilance du gardien de but Sébastien Nolet. Il s’agissait d’un 9e filet pour Soucy lors de ces séries éliminatoires et d’un 4e but gagnant.

 

Les Panthères avaient entrepris le match en force, dirigeant plusieurs tirs en direction du filet adverse tout en étant très efficaces au niveau de la transition rapide d’une zone à l’autre.

Ce sont toutefois les Prédateurs qui ont réussi à prendre les devants dans la rencontre grâce au but de Etienne Bellavance-Martin enregistré à 15:01.

Martin et son compagnon de trio Gabriel Vallée se sont présentés près du filet de Billy Asselin et c’est à l’aide d’un tir entre les jambières que Martin est parvenu à déjouer le gardien des Panthères.

Les deux équipes ont dirigé 16 tirs de chaque côté au cours de cette première période qui a changé de momentum à mi-chemin. Le Haut-Madawaska a semblé avoir le dessus au tout début, mais Témiscouata a terminé en force.

 

Photo: Etienne Bellavance Martin est celui qui a inscrit l'unique filet des Prédateurs (Digiphoto Sports)

 

Les Prédateurs ont accentué le tempo en deuxième période, obtenant quelques bonnes chances de marquer. Le brio du gardien Billy Asselin a cependant permis aux Panthères de garder l’écart à un seul but.

C’est finalement Gabriel Levasseur, à l’aide d’un tir frappé de la ligne bleue de André Michaud, qui a fait dévier la rondelle dans la partie supérieure du filet à 14:10 pour ainsi créer l'égalité.

Les Prédateurs ont dominé le deuxième vingt au chapitre des tirs au but, 19 contre 15.

Sébastien Nolet a également dû s’illustrer à quelques reprises, notamment sur une échappée du vétéran John Nadeau.

 

Le jeu est devenu davantage plus serré en troisième période alors que les deux équipes voulaient s’assurer de diminuer le nombre de tirs en direction de leur gardien. Ce sont d’ailleurs 10 lancers de chaque côté qui ont été enregistrés au cours de ce troisième engagement.

 

Le but de Soucy a donc été inscrit sans aide à 13:56, procurant les devants 2-1 aux Panthères.

Alors qu’il ne restait que 1:40 à écouler au cadran, les Prédateurs ont obtenu une chance en or de niveler la marque alors que les Panthères ont écopé d’une pénalité mineure.

Ces derniers sont toutefois venus sceller l’issue de la rencontre dans une cage déserte, gracieuseté du 9e but des séries de Yannick Landry à 19:13.

 

Témiscouata a dominé 45-41 dans la colonne des lancers, démontrant ainsi la solide performance des deux gardiens de but en présence.

Les deux seuls joueurs à se mériter une mention d’aide dans cette rencontre ont été Guillaume Pelletier et Alain Michaud, soit sur le premier but des Panthères de la part du défenseur André Michaud.

 

À noter que ces deux formations ont rendez-vous de nouveau dès ce soir alors que le deuxième duel sera disputé à l’aréna Jacques-Dubé de Notre-Dame-du-Lac.

 

 

NOTES SUPPLÉMENTAIRES

 

Photo: Les deux équipes se donnent de nouveau rendez-vous pour le deuxième duel dès ce soir à Notre-Dame-du-Lac (Digiphoto Sports)

 

*Seulement 8 pénalités mineures ont été décernées lors de cette rencontre, soit 5 aux Panthères et 3 aux Prédateurs.

Aucune équipe n’est cependant parvenue à s’inscrire à la marque sur le jeu de puissance.

 

*On peut dire que les Panthères ont été encore une fois très opportunistes au cours de cette rencontre.

Alors que les Prédateurs ont dominé le jeu au cours de la période médiane, les protégés de l’entraîneur Rock Ouellette ont inscrit le but égalisateur avec moins de 6 minutes à jouer.

Cet opportunisme a d’ailleurs été la marque de commerce des Panthères tout au long de la saison.

 

*Guillaume Pelletier était de l’alignement des Panthères pour cette partie. Blessé lors de la série demie-finale face aux Castors de St Quentin, Pelletier avait tout de même disputé le 6e match. On se demandait toutefois s’il était en mesure d’entreprendre le début de cette série finale.

Notons cependant l’absence de Norbert Roy du côté de l’alignement du Haut-Madawaska.

 

*Pour leur part, les Prédateurs pouvaient compter sur le retour au jeu de l’attaquant Olivier Dumont. Ce dernier avait été suspendu pour le 7e match de la série demi-finale contre St-Jacques.

Israël Dumont était aussi de l’alignement pour ce premier match.

 

*Ce sont plus de 1000 spectateurs qui étaient présents pour cette première rencontre présentée à l’aréna J.-Docithe Nadeau de St-François.

 

*Notons que tous les matchs de cette série sont diffusés en direct sur la radio 101,1 et 105,1 FM. Il est à noter que les détails que vous lisez sur ce résumé de partie sont rédigés grâce à la description et analyses très précises de la part de Gilles Duval et Richard Long.

 

SOMMAIRE

 

Première période :

TÉM- Etienne Bellavance-Martin (sans aide)  15 :01

 

Deuxième période :

HM- Gabriel Levasseur (André Michaud; Guillaume Pelletier)  14 :10

 

Troisième période :

HM- Alexandre Soucy (sans aide)  13 :56

HM- Yannick Landry (sans aide)  19 :13  (d.n.)

 

HORAIRE DE LA SÉRIE FINALE

 

TÉMISCOUATA  vs  HAUT-MADAWASKA

 

Vendredi 14 mars: Témiscouata vs Haut-Madawaska  (21h00)

Samedi 15 mars: Haut-Madawaska vs Témiscouata  (20h00 HQ à NDL)

Vendredi 21 mars.: Témiscouata vs Haut-Madawaska  (21h00)

Samedi 22 mars: Haut-Madawaska vs Témiscouata  (20h00 HQ à Dégelis)

*Mercredi 26 mars: Témiscouata vs Haut-Madawaska  (20h30)

*Vendredi 28 mars: Haut-Madawaska vs Témiscouata (20h00 HQ à NDL)

*Samedi 29 mars: Témiscouata vs Haut-Madawaska (20h30)

 

*indique si nécessaire

 




powered by LeagueLineup.com

Circuit de Hockey Senior Roger-Lizotte