Last Updated: March 22, 2017
  • La section des statistiques est à jour
  • Vendredi -- 4e match: PANTHÈRES vs CASTORS (21h00)

AVIS AUX MÉDIAS D'INFORMATION: 
Le responsable du site web autorise à tous les médias, sans exception, l'autorisation de puiser certaines informations que contient le site web du CRH. Après tout, le mandat du site web est de collaborer avec les différentes sources d'information d'un peu partout afin d'offrir la meilleure couverture possible du circuit.

Cependant, si vous prenez la décision de reprendre mot pour mot un texte d'opinion qui s'y retrouve sur le site sans aucune autorisation, vous risquez que son auteur (celui qui a écrit l'article original) signe le texte en question, ou plusieurs passages, dans un autre journal qui n'est pas le vôtre, ce qui  pourrait occasionner un certain conflit d'intérêts pour tous les partis impliqués.

Alors la meilleure solution, comme certains d'entre vous le font si bien, c'est de tout simplement citer votre source : 'Site web du CRH', surtout si le texte est reproduit à partir de plusieurs paragraphes. Ou tout simplement, vous pouvez entrer en contact avec l'auteur du texte en question, que vous retrouverez à travers votre banque de données, afin de s'assurer que certains passages du texte que vous avez choisi comme publication ne seront pas reproduits ailleurs. C'est sûrement la meilleure façon d'éviter bien des problèmes. Nous apprécions votre compréhension à ce sujet et souhaitons poursuivre cette étroite collaboration avec vous afin de procurer à nos amateurs de hockey senior une très grande visibilité auprès de notre circuit.

Le responsable du site web du CRH

Série finale :
LES CASTORS EN SURPRENNENT PLUSIEURS

Photo : Le gardien Pierre-Luc Thériault ainsi que le défenseur Keith Sexton ont été des figures dominantes jusqu’à présent du côté des Castors (Digiphoto)

Il y a un vieux dicton dans le domaine sportif qui soutient que pour remporter des championnats, on doit posséder la meilleure défensive possible et tirer avantage de la situation dans les moments les plus critiques.
Disons que depuis deux saisons maintenant, ceci décrit bien la force de frappe des Castors de St Quentin… en séries seulement cependant, faut bien le préciser. Car, si on se fie à la performance obtenue en saison régulière, les Castors n’ont pas tellement l’étoffe d’une équipe gagnante. C’est comme si leur campagne était divisée en deux temps, soit l’une comprenant le camp d’entraînement qui s’étend sur une période de trois mois et celle mettant en valeur leur rendement en séries qui débute la première semaine en février.
Les Panthères du Haut-Madawaska, détenteurs d’une fiche remarquable de 21 victoires et 3 défaites seulement au cours de la tenue du calendrier régulier, apprennent à leurs dépens présentement le sort malheureux qui peut survenir à l’occasion aux bonnes formations lors des séries éliminatoires. Il est cruel, et même injuste dans le camp des Panthères, de prendre conscience qu’à l’heure actuelle, une équipe de 5e position au classement n’est qu’à une seule victoire de remporter le plus gros des trophées. Pourtant, c’est bel et bien le cas alors que la troupe de l’entraîneur Bernard Chiasson doit remonter une pente très ardue, traînant de l’arrière 0-3 dans cette ronde finale.
On doit cependant rendre à César ce qui appartient à César. En effet, les Castors démontre présentement la raison pourquoi ils sont parvenus à mettre la main sur la Coupe la saison dernière malgré leur 6e position au classement général. Ils sont parvenus à imposer leur rythme dès le départ et grâce à une force de détermination sans pareille, ainsi qu'une résilience qui reflète sur toute l’équipe au complet, la formation du Restigouche-Ouest détient en quelque sorte la recette du succès pour bien performer en séries. Non seulement réussit-elle à neutraliser ses adversaires sur toutes les facettes du jeu, mais elle le fait également avec une confiance et une discipline exemplaire.

Photo : Les Panthères n'ont enregistré que 4 buts en trois sorties face aux Castors dans cette série, dont deux marqués par Danny Chiasson (Digiphoto)

L’objectif de remporter la Coupe était bel et bien celui des Castors depuis le tout début, même si plusieurs observateurs n’ont jamais cru en leurs chances de se retrouver là où ils le sont présentement. D’ailleurs, qui d’entre vous aurait pu prédire que cette équipe pourrait détenir une avance aussi considérable devant une machine aussi explosive en attaque que celle des Panthères? Pourtant, les Castors n’ont accordé que 4 buts jusqu’à maintenant, ce qui est un rendement tout à fait remarquable et surtout, très imprévisible.
Rien n’est cependant terminé avant que ça soit vraiment terminé. Les Panthères devront cependant encore une fois composer avec des effectifs réduits lors du prochain match. Les suspensions décernées à Alexandre Soucy et Alex Emond n’aident pas leur cause, surtout que ces deux joueurs apportaient une force de caractère très particulière auprès de la formation. Tout est possible cependant dans le cas de l’équipe du Haut-Madawaska, pourvu que tout le monde mette l’épaule à la roue au cours des prochains matchs et sache finalement s’ajuster en conséquence au style très particulier préconisé par leurs opposants.
Pour ce qui est des Castors, le rendement en défensive de Keith Sexton et Mathieu Labrie permet encore une fois à cette équipe d’imposer leur loi à ce niveau. Que dire également de la performance magistrale du gardien Pierre-Luc Thériault qui démontre sa grande valeur auprès de l’équipe. Ce dernier a fermé la porte à maintes reprises aux incursions dangereuses des Panthères en zone adverse, permettant à son équipe de conserver leurs minces avances en fin de match. D’ailleurs, ces trois gains remportés par l’écart d’un seul but démontrent à quel point les Castors sont non seulement très opportunistes, mais aussi très confiants envers le travail de leur gardien ainsi que celle de leur brigade défensive, et ce, malgré une production assez faible en attaque obtenue jusqu’ici.
Les Panthères ont-ils ce qu’il faut pour effectuer un retour dans cette série? Les Castors prêcheront-ils par excès de confiance lors du prochain affrontement? Peu importe la réponse à ces questions, on doit admettre de toute évidence que malgré le fait que seulement trois parties ont été disputées dans cette série jusqu’à maintenant, celle-ci est devenue une véritable classique de hockey, démontrant que notre calibre senior dans la région est toujours bien vivant. L’important dans tout ceci cependant, c’est que ce sont les partisans qui en ressortent les plus grands gagnants!

Dimanche -- 3e match: 

CASTORS  2  PANTHÈRES  1

Photo: Sur cette séquence, Yannick Thibault inscrit le premier but des Castors après s'être retrouvé seul devant le gardien Billy Asselin des Panthères (Digiphoto)

SQ- Yannick Thibault; Maxime Cayouette

HM- Danny Chiasson

Gardiens: SQ- Pierre-Luc Thériault; HM- Billy Asselin

*St-Quentin mène la série 3-0

ST-FRANÇOIS – Yannick Thibault et Maxime Cayouette ont marqué à tour de rôle en première et deuxième périodes et le gardien Pierre-Luc Thériault a encore une fois été à la hauteur devant le filet, permettant ainsi aux Castors de St-Quentin de savourer une troisième victoire consécutive dans cette série finale 4 de 7 à l’aide d’un gain serré de 2-1 face aux Panthères du Haut-Madawaska dimanche après-midi à St-François.
Les Castors n’ont maintenant besoin que d’une seule victoire pour mettre un terme à cette série qui se transportera maintenant du côté de St-Quentin vendredi soir (21h00). Ces derniers seront donc en quête devant leurs partisans d’une quatrième Coupe Gérald-Martin.
La formation du Haut-Madawaska devait se débrouiller avec deux joueurs d’impact en moins au cours de cette troisième rencontre. En effet, suite aux événements survenus en fin de match samedi soir à St-Quentin, le comité de discipline du circuit a sévi à l’endroit d’Alex Emond et Alexandre Soucy qui ont reçu respectivement 4 et 2 parties de suspensions. Ces deux joueurs devront donc encore une fois rater le prochain duel alors que les Panthères feront face à l’élimination.
On a donc assisté à un autre classique de hockey dimanche après-midi à l’aréna J.-Docithe Nadeau alors que le match fut encore très serré du début jusqu’à la toute fin. Il s’agissait d’ailleurs d’un troisième affrontement consécutif dans cette série qui se terminait par un seul but d’écart.
Les Panthères se sont retrouvés en infériorité numérique de deux hommes au tout début de la rencontre, mais ils sont quand même parvenus à tenir le coup de brillante façon.
Un peu plus tard en période cependant, Yannick Thibault a procuré les devants aux Castors, soit à 11:49, seulement deux secondes après que les Panthères eurent réussi à écouler une pénalité mineure. Thibault s’est retrouvé seul devant le gardien Billy Asselin qu’il a déjoué d’un tir précis. Il s’agissait du 7e but en séries pour Thibault.
Les Panthères ont obtenu à leur tour de bonnes chances de créer l’égalité au cours de la période initiale, mais ils n’ont pas réussi à déjouer le gardien de but Pierre-Luc Thériault.
La formation du Restigouche-Ouest retraitait donc au vestiaire en avance 1-0 après vingt minutes de jeu.
St-Quentin a profité d’une supériorité numérique au tout début du deuxième engagement pour doubler son avance. Maxime Cayouette est celui qui touchait la cible pour les visiteurs, inscrivant du même coup le premier but enregistré sur le jeu de puissance par l’une de ces deux équipes jusqu’à présent.

Photo: Maxime Cayouette a enregistré son deuxième but gagnant de cette série finale (Digiphoto)

Les Castors ont à leur tour écopé de quelques pénalités mineures en deuxième période, mais le gardien Pierre-Luc Thériault a été solide, repoussant les attaques répétées de la part des Panthères, dont quelques arrêts des plus spectaculaires à certaines occasions.
Comme on devait s’y attendre, la troupe de l’entraîneur Jean-François Martel a joué de façon très prudente lors du troisième engagement en raison d’une priorité de deux buts. Les Panthères ont toutefois pris le contrôle du match en fin de rencontre, s’inscrivant d’ailleurs au pointage pour la première fois à 18:16 par l’entremise de Danny Chiasson qui enfilait son 2e but de cette série finale et son 18e des éliminatoires.
La dernière minute de jeu a été tout particulièrement pénible pour les Castors alors qu’ils ont écopé d’une pénalité mineure à 19:26. Par le fait même, les Panthères ont retiré leur gardien pour se retrouver avec un avantage de 6 joueurs contre 4 sur la patinoire. Ces derniers n’ont tout de même pas été en mesure de niveler le pointage, encaissant ainsi un troisième revers de suite dans cette série.
En plus d’avoir enregistré le filet victorieux, Maxime Cayouette a récolté une mention d’aide sur le premier but des Castors. Il a donc été le seul joueur à amasser deux points à sa fiche dans cette partie.
Pierre-Luc Thériault a signé une 11e victoire en séries devant le filet des vainqueurs. Sa moyenne de buts alloués se situe maintenant à 2,45 depuis le début des séries ainsi qu’à 1,33 dans cette ronde finale.
NOTES SUPPLÉMENTAIRES
*Visiblement affectés par la perte de deux de leurs joueurs d’impact qui se retrouvaient par surcroît sur un même trio offensif, les Panthères n’ont pas été en mesure encore une fois de s’imposer en attaque. Ils n’ont inscrit que 4 buts en trois matchs jusqu’à présent alors que les Castors ont rempli le filet à 7 reprises.
C’est le style de jeu défensif de ces derniers qui fait pencher la balance en leur faveur actuellement. Keith Sexton et Mathieu Labrie effectuent chacun un travail colossal à la ligne bleue, sans oublier la solide performance du gardien Pierre-Luc Thériault qui a effectué plusieurs arrêts clés, surtout lorsque les Panthères se retrouvent sur le jeu de puissance.
*Avant le début de cette série finale, on se demandait si les Castors seraient en mesure de fermer la porte aux Panthères sur le jeu de puissance, surtout que St-Quentin avait accordé beaucoup plus de buts en pareille situation qu’ils en avaient comptés lors de leurs deux premières rondes éliminatoires.
Ce ne sont toutefois pas les opportunités qui ont manqué aux Panthères de profiter de leurs chances de marquer à cet égard. Même si les Castors n’ont fait bouger les cordages qu’une seule fois jusqu’ici avec l’avantage d’un homme, on peut quand même avouer qu’ils ont eu le dessus au niveau des unités spéciales lors des trois premiers affrontements de cette série finale.
*Aucune pénalité majeure n’a été décernée au cours de cette 3e rencontre. Ce sont 9 infractions mineures de chaque côté qui ont été attribuées pour un total de 36 minutes en pénalités.
*Avec cette victoire, les Castors portent à 7 leurs séries de victoires au cours des présentes séries. Ils ont également remporté 4 des 5 rencontres qu’ils ont disputées qui se sont soldées par l’écart d’un seul but.
*Maxime Cayouette enregistrait un 3e but gagnant à sa fiche en séries ainsi qu’un 2e dans cette confrontation finale. Il totalise 12 points depuis le début des séries (5 buts et 7 mentions d’aide) et il mène également au chapitre des meilleurs pointeurs de cette série finale avec un dossier de 2 buts et 2 mentions d’aide pour 4 points.

SOMMAIRE

Première période :
SQ- Yannick Thibault (Maxime Levesque; Maxime Cayouette) 11:44

Deuxième période :
SQ- Maxime Cayouette (Keith Sexton; Raphaël Pelletier) 3 :13 (an)

Troisième période :
HM- Danny Chiasson (Dean Ouellet; Marc-André Boutot) 18 :16

Samedi soir -- 2e match: 

PANTHÈRES  1  CASTORS  2

Photo: À son retour au jeu samedi soir, Jacob Arsenault a inscrit le but de la victoire pour les Castors en troisième période (Digiphoto)

HM- Danny Chiasson

SQ- Francis Poirier; Jacob Arsensault

Gardiens : HM- Billy Asselin; SQ- Pierre-Luc Thériault

*St-Quentin mène la série 2-0

ST-QUENTIN – Jacob Arsenault a marqué à l’aide d’un tir frappé avec moins de 4 minutes à écouler en troisième période, permettant aux Castors de St Quentin de briser l’égalité pour finalement l’emporter au compte de 2-1 samedi soir devant les Panthères du Haut-Madawaska lors du deuxième affrontement de la série finale 4 de 7. St-Quentin prend ainsi les devants 2-0 dans cette confrontation qui se transportera dès dimanche du côté de St-François à compter de 16h00.
Arsenault y est allé d’un lancer au ras la glace qui a déjoué le gardien Billy Asselin des Panthères qui avait la vue voilée sur le jeu. Jesse Savoie et Jason Thibault se sont mérité des mentions d’aide sur le filet victorieux. Pour Arsenault, il s’agissait d’un premier but au cours des présentes séries éliminatoires.
Danny Chiasson avait créé l’égalité pour les Panthères à la 12e minute de jeu du troisième engagement. Suite à une mêlée devant le filet du gardien Pierre-Luc Thériault des Castors, Chiasson a réussi à pousser la rondelle au fond de la cage pour ainsi enregistrer son 17e but des séries et son premier marqué dans cette ronde finale.
Les Panthères ont raté une belle occasion de niveler la marque lorsque St-Quentin a écopé d’une infraction mineure avec moins de deux minutes à écouler en troisième période. Les Castors ont cependant tenu le coup pour signer la victoire.
Les trois buts du match ont donc été inscrits en troisième période. Le premier à noircir la feuille de pointage a été Francis Poirier lors d’une échappée à 9:36. Poirier est parvenu à déjouer la vigilance du gardien Asselin en y allant d’un tir du revers pour son 2e filet des séries.
Dès les premiers instants de la rencontre, il était évident que l’accent allait être placé davantage sur le rendement en défensive. D’ailleurs, très peu de lancers ont été dirigés au filet de la part des deux formations au cours du premier vingt, faisant en sorte qu’aucun but n’a été enregistré.
Raphaël Pelletier a cependant raté une belle occasion en fin de première période de procurer les devants aux Castors lorsqu’il s’est retrouvé seul devant le gardien Billy Asselin qu’il a tenté de déjouer du revers, mais en vain.
Photo: Danny Chiasson a été le seul joueur chez les Panthères à déjouer la vigilance du gardien Pierre-Luc Thériault (Digiphoto)

Afin de permettre à son équipe d’entreprendre cette partie de façon plus agressive en zone adverse, l’entraîneur Bernard Chiasson des Panthères a procédé à quelques changements au niveau de ses trios offensifs. Alexandre Soucy a donc été muté sur l’unité offensive en compagnie de Dean Ouellet et Alex Emond. Danny Chiasson se retrouvait pour sa part sur un trio en compagnie de Guillaume Pelletier et Gabriel Levasseur.

Tout comme en première période, le deuxième vingt a donné lieu à du jeu très intense. Malgré le fait qu’aucun but n’a encore une fois été marqué, les deux formations ont tout de même obtenu de bonnes opportunités de prendre les devants, mais les gardiens ont été à la hauteur.
Le match a connu quelques moments de robustesse. D’ailleurs, avec 6 minutes à écouler en deuxième, les officiels ont dû décerner des pénalités mineures doubles aux défenseurs Keith Sexton et Mathieu Labrie des Castors, ainsi qu’à Alexandre Soucy et Dean Ouellet du côté des Panthères.
Puis en toute fin de troisième période, soit avec moins d’une minute à écouler, les esprits se sont échauffés alors que certains coups ont été portés. Quelques suspensions seront fort probablement attribuées, faisant en sorte que ces joueurs en question devront rater au moins le troisième match. Le comité de discipline du circuit devra donc trancher à cet égard au cours des prochaines heures.
Le chiffre des tirs au but n’était malheureusement pas disponible. Ce sont 15 pénalités mineures qui ont été décernées au cours de cette rencontre, soit 8 aux Panthères et 7 aux Castors.
NOTES SUPPLÉMENTAIRES
*Le comité de discipline du circuit pourrait fort probablement sévir à l’endroit de quelques joueurs d’impact suite aux incidents survenus en toute fin de rencontre. Nous allons cependant nous abstenir de nommer ces joueurs fautifs, tant et aussi longtemps qu’aucune suspension n’aura été officiellement décernée. Si c’est le cas, on fera mention de ces joueurs suite au rapport de la 3e partie de cette série.
*Les Castors ont donc démontré à quel point ils étaient très opportunistes en fin de rencontre. Il s’agit donc du deuxième match de suite dans cette ronde finale qu’ils inscrivent le but de la victoire lors des 10 dernières minutes de jeu en troisième période.
*En enfilant son 17e but des séries, Danny Chiasson porte son total de points à 35 (17 buts et 18 mentions d’aide).
*Jacob Arsenault devient le 13e joueur du côté des Castors à trouver le fond du filet au cours des présentes séries.
*Tel que mentionné, l’entraîneur Bernard Chiasson à procédé à quelques modifications au niveau de ses trios offensifs: Alexandre Soucy s’est donc retrouvé à l'avant en compagnie de Dean Ouellet et Alex Emond; Danny Chiasson évoluait pour sa part en compagnie de Guillaume Pelletier et Gabriel Levasseur. Le trio Chiasson/Ouellet/Emond a cependant été réuni lorsque les Panthères évoluaient en supériorité numérique.
*Les deux gardiens ont été excellents tout au long de la rencontre. Ils en ont d’ailleurs profité pour améliorer leurs moyennes respectives. En accordant un seul but aux Panthères, Pierre-Luc Thériault a porté sa moyenne de buts alloués à 2,57; il devance donc Billy Asselin à ce chapitre alors que ce dernier affiche une moyenne de 2,60.

SOMMAIRE

Première période :
Aucun but

Deuxième période :
Aucun but

Troisième période :
SQ- Francis Poirier (Mathieu Labrie) 9 :36
HM- Danny Chiasson (Dean Ouellet) 12 :19
SQ- Jacob Arsenault (Jason Thibault; Jesse Savoie) 16:22

Mercredi soir -- 1er match: 

CASTORS  3  PANTHÈRES  2

Photo: Maxime Cayouette a inscrit le but de la victoire en troisième période, permettant aux Castors de prendre les devants dans cette série finale (Digiphoto)

SQ- Raphaël Pelletier; Yoan Horth; Maxime Cayouette

HM- Gabriel Levasseur; Dean Ouellet

Gardiens: SQ- Pierre-Luc Thériault; HM- Billy Asselin

*St-Quentin mène la série 1-0

ST-FRANÇOIS – Le but de Maxime Cayouette, enregistré à 11:53 en troisième période, a permis aux Castors de St Quentin de briser une égalité de 2-2 pour ainsi l’emporter au compte de 3-2 mercredi soir à St-François lors du premier match de la série finale les opposant aux Panthères du Haut-Madawaska.
Bien posté devant le filet des Panthères, Cayouette s’est emparé d’une rondelle libre qu’il a ensuite dirigée du revers pour tromper la vigilance du gardien Billy Asselin. Il s’agissait d’un deuxième but gagnant pour le no.16 des Castors depuis le début des séries éliminatoires.
Alors que l’on anticipait une série très serrée entre ces deux formations, les nombreux amateurs qui se retrouvaient sur place n’ont sûrement pas été déçus du spectacle qui a été offert. Il s’agissait d’un véritable duel axé sur le rendement en défensive, mais qui a tout de même donné lieu à quatre buts au cours du deuxième engagement seulement.
Les Castors ont en quelque sorte déstabilisé leurs adversaires dès le début de la rencontre en appliquant un style de jeu robuste alors qu’ils frappaient pratiquement tout ce qui bougeait à un certain moment sur la patinoire. Ils ont cependant évité de se retrouver trop souvent au banc des pénalités, même que les Panthères ont écopé de 12 infractions mineures dans cette partie en comparaison de 11 pour St-Quentin.
Aucune équipe n’est parvenue à s’inscrire au pointage en première période, mais le deuxième vingt a cependant présenté du jeu un plus ouvert en offensive. Ce sont d’ailleurs quatre filets qui ont été comptés lors des 8 premières minutes de jeu en deuxième.
Raphaël Pelletier a été le premier à faire bouger les cordages du côté des Castors, soit à 1:55 du début de l’engagement, sur des passes de Maxime Cayouette et Francis Poirier.
Yoan Horth est venu doubler cette avance à l’aide de son premier but des séries, inscrit sans aide à 5:30.
Les Panthères ont cependant assuré la réplique avec brio. Seulement 16 secondes après le deuxième filet des Castors, Gabriel Levasseur réduisait l’écart en enfilant son 4e des séries. Puis à 8:32, Dean Ouellet créait l’égalité avec son 11e but sur une passe du défenseur William Plourde.
C’était donc 2-2 après quarante minutes de jeu.
Les deux équipes ont présenté du jeu un peu plus serré en troisième et comme ce fut le cas depuis le début de la rencontre, les gardiens Pierre-Luc Thériault (SQ) et Billy Asselin (HM) ont été solides devant leur cage respective.
C’est finalement Maxime Cayouette qui enfilait le but de la victoire pour la formation du Restigouche-Ouest. Il portait du même coup sa fiche à 4 buts et 6 mentions d’aide depuis le début des séries. Les Panthères ont tenté de niveler la marque avant la fin de la rencontre, mais les Castors ont tenu le coup pour signer la victoire.
Maxime Cayouette et Raphaël Pelletier ont terminé le match avec des fiches identiques de 1 but et 1 mention d'aide pour les vainqueurs.
Le chiffre des lancers au but n’était malheureusement pas disponible. À noter que le deuxième affrontement de cette série finale sera disputé samedi soir du côté du Centre culturel de St Quentin à compter de 20h00.
NOTES SUPPLÉMENTAIRES
*Il s’agissait d’une 3e victoire cette saison pour les Castors en quatre affrontements face aux Panthères et un deuxième gain remporté à l’aréna J.-Docithe Nadeau. Mentionnons également que le Haut-Madawaska subissait une première défaite au cours des présentes séries en 9 parties.
*Tel que mentionné précédemment, la troupe de l’entraîneur Jean-François Martel a préconisé un style robuste, mais elle a également été très agressive en échec avant.
*Alors que les Castors ont dû faire face en séries à deux adversaires de taille sur le plan défensif en St-Jacques et Témiscouata, ce ne fut pas le cas pour les Panthères lors de leurs deux séries précédentes. Par conséquent, les protégés de l’entraîneur Bernard Chiasson devront se faire à l’idée que cette confrontation finale sera beaucoup plus difficile sur toutes les facettes du jeu. Puisqu'ils étaient habitués auparavant à contrôler le temps de possession de la rondelle, le style défensif et physique de leurs adversaires fait en sorte qu'il devient plus difficile de procéder ainsi.
Il s’agit donc d’un premier défi d’importance pour les Panthères depuis le début des rondes éliminatoires, mais avec le talent et la profondeur que l’on retrouve sur cette formation, il est assuré qu’elle saura se relever. D’ailleurs, l’absence du défenseur Michael Ward a sûrement eu un effet sur le plan de match établi par l’équipe. Ce dernier sera sûrement de l’alignement lors du prochain duel.
*Gino Ouellet a dû quitter la rencontre pour les Castors, victime d’une blessure. Il n’est pas revenu au jeu par la suite. Soulignons également que le défenseur Jacob Arsenault était pour sa part absent de l’alignement pour St-Quentin.
*L’attaquant Roch Thériault, qui agit en tant que joueur affilié avec St-Quentin, était au rendez-vous mercredi soir pour la première fois en séries éliminatoires. Il portait le no.7.

SOMMAIRE

Première période :
Aucun but

Deuxième période :
SQ- Raphaël Pelletier (Maxime Cayouette; Francis Poirier) 1 :55
SQ- Yoan Horth (sans aide) 5:30
HM- Gabriel Levasseur (Alexandre Soucy; Ricky Lagacé) 5 :46
HM- Dean Ouellet (William Plourde) 8 :32

Troisième période :
SQ- Maxime Cayouette (Maxime Levesque; Raphaël Pelletier) 11 :53

Série demi-finale ‘B’ :
QUATRE GAINS CONSÉCUTIFS POUR LES CASTORS

Photo: Raphaël Pelletier a marqué 7 buts pour les Castors dans cette série (Digiphoto)

Après avoir encaissé la défaite lors du premier match de la série, les Castors de St-Quentin se sont ressaisis de brillante façon, remportant les quatre matchs suivants grâce à une performance impeccable sur le plan défensif.
En effet, la troupe de l’entraîneur Jean-François Martel a réussi à limiter les Prédateurs à 8 buts seulement lors des quatre derniers affrontements, dont 2 seulement dans les rencontres 4 et 5.
La profondeur en attaque a donc grandement aidé la cause des Castors alors que 9 joueurs différents ont fait bouger les cordages dans cette série. Raphaël Pelletier a été le meilleur offensivement avec une solide prestation de 7 buts et 3 mentions d’aide pour 10 points alors que le défenseur Mathieu Labrie (4b 3p) s’est également impliqué à cet égard. Jason Thibault, Jesse Savoie et Gino Ouellet ont pour leur part enregistré 2 buts chacun.
Les Prédateurs ont tout de même réussi à enregistrer 7 buts sur le jeu de puissance, mais ils n’ont marqué que 7 fois à forces égales. Suite à une récolte de 6 buts lors du premier duel, Témiscouata n’a pas été en mesure de s’imposer autant en attaque lors des quatre rencontres suivantes.
Olivier Dumont a été le plus performant, récoltant 6 buts et 1 mention d’aide, incluant 4 filets sur le jeu de puissance. Michaël Morin est le seul autre joueur du côté des Prédateurs à avoir trouvé le fond du filet plus d’une fois dans cette série alors qu’il a marqué à 3 reprises.
Les gardiens ont eu leur mot à dire également. Sébastien Nolet a dû affronter plusieurs rondelles devant la cage des Prédateurs alors que Pierre-Luc Thériault a multiplié les arrêts clés du côté de St-Quentin.
Il s’agissait de la deuxième saison consécutive que ces deux formations s’affrontaient en ronde demi-finale. On se souviendra que l’an dernier, les Castors avaient eu besoin de 7 parties pour se mériter une place en grande finale.

Série 'A':

LES PANTHÈRES PASSENT À LA RONDE FINALE

Photo : Alex Emond a été l'un des artisans de la victoire des Panthères face au Dynamo, inscrivant 6 buts dans cette série tout en ajoutant 11 mentions d'aide à sa fiche (Digiphoto)

Les Panthères du Haut-Madawaska ont poursuivi leur domination à tous les niveaux, balayant les honneurs de leur série demi-finale les opposant au Dynamo de Kedgwick en remportant quatre victoires consécutives C’est grâce à une explosion de 43 buts en attaque que la troupe de l’entraîneur Bernard Chiasson est parvenue à porter à 8 sa séquence de matchs sans défaite depuis le début des éliminatoires.
Les Panthères ont enregistré en moyenne tout près de 11 buts par partie face au Dynamo alors que 12 joueurs différents ont touché la cible lors de ces quatre rencontres. Danny Chiasson, le champion pointeur du circuit en saison régulière, en a marqué 9 à lui seul au cours de cette série. Dean Ouellet et Alex Emond ont pour leur part fait bouger les cordages à 6 reprises alors que Ricky Lagacé et Joey Landry en obtenaient chacun 5.
De toute évidence, le Dynamo n’a pas fait le poids devant leurs adversaires, surtout en raison de leur contre-performance en défensive. La blessure subie par Mathieu Haché lors du tout premier duel n’a pas non plus aidé à la cause du Dynamo puisqu’il était possible de constater un certain manque de profondeur au niveau des trios offensifs. D’ailleurs, lors des deux derniers affrontements, Kedgwick n’a aligné que 13 et 14 joueurs seulement, ce qui devient très difficile sur les jambes en fin de match, surtout pour ce qui en est de la brigade défensive.
Néanmoins, le Dynamo a inscrit 15 filets au cours de cette série. Maxime Goulette a été le meilleur franc tireur de l’équipe avec 6 buts, suivi de Junior Savoie (3). Chad Lacasse, Philippe Nazair et Rémi Savoie (2 buts chacun) ont été les seuls autres à remplir le filet du côté de Kedgwick.
Doit-on s’inquiéter que le Haut-Madawaska a accordé tout près de 4 buts en moyenne par partie dans cette série? Probablement que l’on ne doit pas trop s’attarder à cette statistique, surtout lorsqu’il s’agit de matchs à sens unique. Il est tout à fait normal qu’un certain laisser-aller puisse se produire lorsqu’on y retrouve un écart assez considérable au pointage.
Cependant, les Panthères devront se préparer sérieusement à faire face à une formation qui sera beaucoup plus redoutable sur le plan défensif lorsque s’amorcera la grande finale. Que ce soit Témiscouata ou St-Quentin, la tâche sera assurément plus ardue sur plusieurs facettes du jeu. Il sera donc intéressant de voir comment le Haut-Madawaska saura répondre au défi, surtout après une pause qui risque encore une fois d’être assez prolongée.
Les Panthères atteignent donc la grande finale du circuit après avoir connu jusqu’à présent une saison de rêve. La dernière fois que cela s’est produit, soit 2013-2014, le Haut-Madawaska était parvenu à mettre la main sur la Coupe du Président pour la toute première fois de leur histoire.

RÉCIPIENDAIRES DES TROPHÉES DE LA SAISON 2016-2017

*Photos de Jean-Pierre Boucher (Digiphoto)

ÉQUIPE CHAMPIONNE EN SAISON RÉGULIÈRE

Panthères du Haut-Madawaska (trophée commandité par MARTIN MAZDA)

Le capitaine des Panthères du Haut-Madawaska, Alexandre Soucy, reçoit au nom de son équipe la récompense pour avoir terminé au premier rang du circuit en saison régulière. Les Panthères ont compilé un dossier de 21 victoires et 3 revers pour un total de 42 points au classement.

Deux représentants du CRH, soit Rodney Cyr (à gauche) et Normand Thériault (à droite) effectuent la présentation.  

 

 MEILLEUR POINTEUR

Danny Chiasson (trophée commandité par ÉTIENNE PROULX FINANCIÈRE SUNLIFE)

Avec une fiche de 42 buts et 49 mentions d'aide pour 91 points, Danny Chiasson des Panthères du Haut-Madawaska a non seulement remporté le titre du meilleur pointeur dans le circuit cette saison, mais il a également établi une nouvelle marque pour le plus de points accumulés lors d'un calendrier de 24 parties.

Il reçoit son trophée des mains de Rodney Cyr du CRH.

 

 MEILLEUR FRANC TIREUR

Danny Chiasson (trophée commandité par SANI-WAY INC.)

Avec 42 buts enregistrés au cours de la saison régulière, Danny Chiasson des Panthères se mérite la récompense en tant que meilleur franc tireur du circuit pour la saison 2016-2017.

Normand Thériault du CRH est celui qui effectue la présentation de son trophée.

 

 LE PLUS DE MENTIONS D'AIDE

Danny Chiasson (trophée commandité par SPORTS EXPERTS LTÉE)

En totalisant 49 mentions d'assistance au cours de la saison régulière, Danny Chiasson s'est de plus mérité le titre de meilleur passeur du circuit.

Il reçoit son trophée de Claude Thériault, représentant de la zone au niveau senior.

 

 JOUEUR OFFENSIF PAR EXCELLENCE

Danny Chiasson (trophée WILL SAVOIE du CRH)

Pour avoir accumulé le plus de points au classement du joueur offensif de la semaine, une récompense remise sur une base hebdomadaire au cours de la saison régulière, Danny Chiasson s'est mérité ce trophée nommé en l'honneur d'un ancien président du circuit.

Claude Thériault est celui qui lui remet cette récompense.

 

 GARDIEN AVEC LA MEILLEURE MOYENNE

Billy Asselin (trophée commandité par RALPH SADLER LUMBER)

En enregistrant une moyenne de buts alloués de 2,57 en saison régulière, Billy Asselin des Panthères du Haut-Madawaska a remporté le titre en tant que meilleur gardien de but du circuit. Il s'agissait de la deuxième meilleure moyenne jamais enregistrée par un gardien depuis le tout début des activités du circuit qui en est à sa 26e saison d'existence.

Normand Thériault lui remet son trophée au nom du CRH.

 

 GARDIEN DE BUT PAR EXCELLENCE

Billy Asselin (trophée commandité par KENT BUILDING SUPPLIES)

Pour avoir terminé au premier rang lors des récompenses hebdomadaires décernées en saison régulière, Billy Asselin remporte le titre de gardien de but par excellence du circuit.

Il reçoit son trophée des mains de Rodney Cyr du CRH.

 

 MEILLEUR DÉFENSEUR

Michael Ward (trophée commandité par GRAVURES YVES MARTIN)

À sa première saison dans le circuit, Michael Ward des Panthères du Haut-Madawaska a été un joueur dominant à la ligne bleue, démontrant son grand talent en défensive. Il a donc été proclamé le meilleur défenseur de la campagne 2016-2017.

Claude Thériault effectue la présentation de ce trophée.

 

 JOUEUR LE PLUS GENTILHOMME

Joey Landry (trophée commandité par FOUR BEST MANAGEMENT)

Avec seulement 2 minutes de pénalités en 22 parties de disputées en saison régulière, Joey Landry des Panthères du Haut-Madawaska s'est vu remettre le trophée pour le joueur le plus gentilhomme du circuit en 2016-2017. Landry a terminé la campagne avec une excellente fiche de 11 buts et 15 mentions d'aide pour 26 points.

Normand Thériault du CRH a procédé à la remise de son trophée.

 

 MEILLEUR POINTEUR À VIE DU CRH

John Nadeau (récompense spéciale remis par la direction du CRH)

Pour avoir atteint le cap des 900 points en carrière cette saison, John Nadeau a été reconnu par le bureau de direction du CRH qui en a profité pour lui remettre le 3 février dernier une plaque soulignant cet exploit. En 24 saisons dans le circuit, Nadeau détient un dossier impressionnant de 359 buts et 541 mentions d'aide en 534 parties.

Rodney Cyr lui a remis cette plaque de reconnaissance au nom du CRH.

 

 RECRUE DE L'ANNÉE

Samy Querry (trophée commandité par BOSSÉ QUICK WAY)

Le jeune gardien des Castors de St-Quentin en a impressionné plusieurs à sa première campagne dans le circuit alors qu'il a été le plus occupé devant le filet de son équipe cette saison, disputant un total de 799 minutes. Il a été d'office pour 7 des 14 victoires remportées par les Castors au cours de la tenue du calendrier régulier.

Son trophée lui a été présenté par Claude Thériault.

 

JOUEUR LE PLUS UTILE À SON ÉQUIPE

Sylvain Dubé (trophée commandité par JAMES CONCRETE LTÉE)

Dubé a été le meilleur pointeur des Ambassadeurs de St-Jacques au cours de la saison régulière avec une fiche de 28 buts et 28 mentions d'aide en 24 parties. Il se situe au premier rang de sa formation pour les francs buts, les filets gagnants (4) et se retrouve à égalité au premier rang pour les buts enregistrés sur le jeu de puissance (6).

Il reçoit son trophée des mains de Richard Long du CRH.

 

 LE MEILLEUR AVANT-DÉFENSIF

Patrick Carrier (trophée commandité par GRAND FALLS PALLETS LTD)

Cette récompense est décernée à un attaquant qui, selon l'opinion des entraîneurs, est celui qui contribue le plus en défensive pour son équipe. Carrier est un joueur grandement utilisé en telle situation par les Ambassadeurs, soit lors de désavantages numériques ou encore pour protéger une avance en fin de match.

Son trophée lui est présenté par Rodney Cyr du CRH.

 

ENTRAÎNEUR DE L'ANNÉE

Jesse Perley (trophée PAUL A. GRONDIN commandité par les MAGASINS ROSSY)

Perley a dirigé le River Valley Thunder de Perth-Andover à une troisième position au classement général avec un dossier de 17 victoires, 5 revers et 2 défaites en tirs de barrage pour 36 points, soit le meilleur total jamais accumulé par cette formation depuis qu'elle évolue dans le circuit. Le Thunder a terminé pour la première fois avec une fiche au dessus de .500 à l'étranger et se situait parmi les équipes les moins pénalisées lors de la saison régulière.

Sur la photo, Rodney Cyr du CRH est celui qui lui remet son trophée.

 

JOUEUR LE PLUS SOUS-ESTIMÉ

Alex Ouellet (trophée commandité par la BOUCHERIE L. OUELLETTE de St-Jacques)

Cette récompense est attribuée à celui qui s'est démarqué de brillante façon auprès de son équipe en saison régulière, et ce, dans l'ombre des joueurs vedettes. L'attaquant des Prédateurs du Témiscouata a compilé un dossier de 20 buts et 16 mentions d'aide en saison régulière pour 36 points, le situant au 3e rang de sa formation à ce chapitre. Il a de plus inscrit 6 buts sur le jeu de puissance, le meilleur chez les Prédateurs cette saison.

Son trophée lui est remis par Claude Thériault, représentant de la région au niveau du hockey senior (à gauche) ainsi que Rodney Cyr du CRH (à droite).

 

Upcoming Events

Friday, Mar 24
4e match: Haut-Madawaska vs St-Quentin9:00pm

For a complete calendar listing, click here!