Une 5e Coupe pour les Castors

Subscribe to our Newsletter

UNE 5e COUPE POUR LES CASTORS!

Par Patrick Thibault

Photo: Contre toute attente, les Castors de St-Quentin ont réussi à mettre la main sur la Coupe Gérald-Martin pour la 5e fois de leur histoire (contribution Gilles Duval)

ST-QUENTIN -- Les Castors de St-Quentin ont comblé leurs nombreux partisans vendredi soir, revenant de l'arrière encore une fois en troisième période pour disposer du River Valley Thunder de Perth-Andover au compte de 9-7, mettant ainsi la main sur la Coupe Gérald-Martin pour la 5e fois de leur histoire.

Olivier Gendron est celui qui est parvenu à briser une égalité de 7-7 à 17:40 en troisième période, permettant aux Castors de remporter une quatrième victoire consécutive dans cette confrontation 4 de 7. En terminant au 4e rang du classement en saison régulière, la formation de Restigouche-Ouest a déjoué tous les pronostics, disposant coup sur coup des équipes de 1re et 3e positions au classement général.

Au terme du premier engagement vendredi soir, personne ne s'attendait vraiment à ce que l'on assiste à un tel festival offensif alors qu'aucun but n'avait été enregistré lors des vingt premières minutes de jeu dans cette rencontre. Le Thunder a sonné la charge très tôt lors de la période médiane en y allant de deux buts sans réplique avant que les Castors assurent la riposte avec 4 buts à leur tour. Les visiteurs ont cependant réussi à niveler la marque avant la fin de la période, portant le compte 4-4.

Les deux équipes se sont partagé les buts en troisième période alors que le Thunder a réussi à prendre l'avance en trois occasions, sans toutefois parvenir à sceller l'issue du match. Brandon Parsons avait procuré les devants 7-6 à Perth-Andover à 13:36, mais avec moins de trois minutes à écouler en temps réglementaire, les Castors ont ouvert la machine: Bryce Milson a égalisé le pointage à 17:13 avec son 4e but de la série finale alors que seulement 37 secondes plus tard, Olivier Gendron procurait les devants pour de bon aux Castors. Gendron allait ajouter le filet d'assurance pour sa formation à 18:53.

Brandon Coulombe a obtenu un tour du chapeau du côté des vainqueurs en plus d'ajouter 2 aides à sa soirée de travail. Eddie Banville a pour sa part récolté 7 points à sa fiche avec une solide prestation de 1 but et 6 mentions d'aide. Bryce Milson (2b 2p) et Jason Thibault ont été les autres marqueurs pour St-Quentin.
La réplique du Thunder est venue de Mike Thomas (2b 1p), Zack Foster (1b 2p), Brandon Parsons (1b 2p), Peter Trainor, Ben Dee et Luke Gallant.
Pierre-Luc Thériault a récolté le gain devant le filet alors que son vis-à-vis, Nick Nozzolillo, subissait un 4e revers consécutif devant la cage du Thunder.

Il va sans dire que les Castors ont été les plus opportunistes dans cette série. Ils ont d'ailleurs inscrit pas moins de 12 buts en 3e période ou en surtemps en plus d'enregistrer 5 filets en supériorité numérique. Le premier trio offensif a été tout à fait sensationnel, récoltant pas moins de 14 des 24 buts marqués au total par les Castors. Eddie Banville a amassé 12 points à sa fiche avec une performance de 4 buts et 8 aides alors que Brandon Coulombe (6b 5p) et Bryce Milson (4b 7p) ont également contribué largement à cette explosion en attaque de la part du premier trio.
Peter Trainor a été le meilleur pointeur pour Perth-Andover avec 4 buts et 5 passes pour 9 points, suivi de Brandon Parsons (5b 3p) et Mike Thomas (4b 3p).

Photo: Mathieu Labrie a été nommé le Joueur le plus utile de la série finale. Il reçoit son trophée des mains du vice-président du circuit, Alain Martel (photo contribution)

C'est le défenseur Mathieu Labrie qui fut choisi le Joueur le plus utile de la série finale. Même s'il a réussi à contribuer sur le plan offensif avec un dossier de 2 buts et 3 mentions d'assistance, c'est surtout son rendement à la ligne bleue ainsi que son implication constante dans les moments les plus opportuns qui lui a valu cette prestigieuse récompense.

Pour le River Valley Thunder, il s'agissait d'une deuxième élimination en deux ans lors de la grande finale ainsi que d'une 4e en 5 saisons. Ce fut néanmoins une saison fort productive pour cette formation, mais il est à souhaiter que les vétérans effectuent un retour au jeu lors de la prochaine campagne dans le but de finalement mettre la main sur une première Coupe.

Troisième match: CASTORS 5 THUNDER 4 *surtemps

Le but de Jason Thibault, marqué à 2:51 en surtemps, a permis aux Castors de St-Quentin de l'emporter au compte de 5-4 mercredi soir à Perth-Andover pour ainsi prendre une avance de 3-0 dans la série finale 4 de 7 les opposant au River Valley Thunder. Un total de 565 spectateurs assistaient à cette partie disputée au RVCC de Perth-Andover.

Il s'agissait du premier but de Thibault dans cette série alors que Raphaël Pelletier se méritait une mention d'aide sur le filet victorieux. Pelletier y est allé de deux buts dans cette rencontre en plus d'obtenir deux aides pour un match fort productif de 4 points.

C'est Pelletier et Peter Trainor qui ont enfilé les buts de leur formation respective en première période alors que c'était l'égalité 1-1 au terme de vingt minutes de jeu.
Brandon Parsons a procuré les devants au Thunder en deuxième période lors d'une supériorité numérique avant que Raphaël Pelletier vienne à nouveau créer l'égalité à 11:50.

Le Thunder avait pourtant réussi à prendre une avance de deux buts lors du troisième engagement avec les filets de Peter Trainor (en avantage numérique) et Brandon Parsons. Mais, encore une fois, les Castors ont démontré beaucoup de résilience en revenant de l'arrière pour créer l'égalité. Eddie Banville a marqué son 3e but de la série finale à 10:07 alors que le défenseur Mathieu Labrie a ramené le tout à la case départ à 14:34.

Mentionnons que Peter Trainor a également connu un match de 2 buts et 2 passes du côté du River Valley Thunder.
Les Castors ont dominé leurs adversaires au chapitre des tirs au but, 47 contre 36. Pierre-Luc Thériault récoltait un 3e gain devant le filet de St-Quentin alors que son vis-à-vis était encore une fois Nick Nozzolillo.

Photo: Le premier trio des Castors, composé de Brandon Coulombe, Bryce Milson et Eddie Banville, a été sensationnel, récoltant 14 des 24 buts enregistrés par les Castors lors de la série finale (contribution Gilles Duval)

Deuxième match: THUNDER 5 CASTORS 6

On a réussi à créer l’égalité à quatre reprises lors du deuxième affrontement qui fut disputé à un rythme endiablé. Les Castors ont été les premiers à prendre les devants avec les buts de Maxime Levesque et Bryce Milson en première période. St-Quentin a complètement dominé les vingt premières minutes de jeu, dirigeant 10 lancers sur le filet adverse en comparaison de 4 seulement pour Perth-Andover.

Le Thunder a réussi à niveler le pointage tôt en deuxième période grâce aux filets de Mackenzie Brown et Mike Thomas. Après que Brandon Coulombe eut redonné les devants aux Castors à la 9e minute de jeu, le Thunder a ajouté deux autres buts avant la fin de la période médiane pour ainsi prendre une avance de 4-3. Sheldon Sappier marquait le but égalisateur alors que Brandon Parsons enfilait son deuxième but du match avec moins de 3 minutes à écouler.

Les deux équipes ont réussi à marquer à tour de rôle en supériorité numérique lors du troisième engagement avec les buts de Brandon Coulombe (SQ) et Mackenzie Brown (PA). L’égalité fut créée à 16 :33 par nul autre qu’Eddie Banville qui est venu tromper la vigilance du gardien Nick Nozzolillo à l’aide d’un tir puissant dans la partie supérieure du filet. 

Le Thunder a écopé d’une pénalité mineure à un bien mauvais moment alors qu’à 18 :47, les Castors se sont retrouvés avec l’avantage d’un homme. Ces derniers en ont profité pour enregistrer le but de la victoire à 19 :36 lorsque Bryce Milson déjouait le gardien avec un tir précis dans la partie supérieure, procurant une deuxième victoire dans cette série à la formation de St-Quentin.
Bryce Milson et Brandon Coulombe ont dirigé l’offensive des vainqueurs avec une récolte de 2 buts et 2 aides chacun. Mackenzie Brown a pour sa part récolté 2 buts et 1 passe pour le River Valley Thunder.

 

Premier match: CASTORS 4 THUNDER 3
Tout a bien débuté pour le Thunder qui menait au compte de 3-1 mi-chemin dans cette première rencontre, disputée devant plus de 850 spectateurs au RVCC. Mike Thomas, Brandon Parsons et Peter Trainor (en avantage numérique) marquaient pour les locaux alors qu’Eddie Banville enregistrait son 17e but des séries du côté des Castors.
Cependant, avant la fin du deuxième engagement, les Castors ont réussi à niveler le pointage avec deux buts en moins de 1 minute et demie d’intervalle, soit ceux de Brandon Coulombe à 15 :10 et Olivier Gendron à 16 :40. C’est le défenseur Mathieu Labrie qui a inscrit le but de la victoire pour les visiteurs lors du troisième vingt en y allant d’un tir avec beaucoup de circulation devant le filet du gardien Nick Nozzolillo du Thunder.

Ce revers aura laissé un goût amer auprès des protégés de l’entraîneur Jesse Perley puisqu’il s’agissait d’un premier revers à domicile depuis le 22 décembre dernier. Du même coup, l’avantage de la patinoire revenait aux Castors qui, soit dit en passant, ont disputé un match solide à tous les niveaux. Le gardien Pierre-Luc Thériault a été solide, repoussant 32 rondelles alors que son vis-à-vis Nozzolillo a fait face à 29 tirs au but.
Pour St-Quentin, trois joueurs ont terminé le match avec des dossiers identiques de 1 but et 1 mention d’aide, soit Mathieu Labrie, Brandon Coulombe et Eddie Banville.

Photo contribution: Quelques joueurs des Castors reçoivent la bannière des champions de la part de Claude Thériault (représentant de hockey NB). On reconnaît également à la droite le président du CRH, M. Normand Thériault, qui remet la Coupe au capitaine de l'équipe, Keith Sexton


Photo contribution: Pour les Castors, il s'agit d'une 3e Coupe en 4 ans

 

Commentaire:
OPPORTUNISME, RÉSILIENCE ET CARACTÈRE

Par Patrick Thibault

Voilà les trois qualificatifs qui définissent si bien les Castors de St-Quentin qui, contre toute attente, ont mis la main sur une 5e Coupe Gérald-Martin de leur histoire le week-end dernier. Il s’agissait également d’une troisième conquête en quatre ans, toutes acquises après avoir connu une performance plutôt médiocre lors de la tenue du calendrier régulier. Mais ce qui est à souligner cependant, elles ont toutes été acquises à l’aide d’un véritable travail d’équipe et d’une intensité sans pareille, démontrant très bien que le rendement collectif peut souvent venir à bout des équipes les plus talentueuses.

Au niveau senior, on peut admettre que la constance se définit par cycles: il est important d’une saison à l’autre d’avoir en place un groupe de vétérans qui est en mesure de guider les plus jeunes joueurs vers le succès. Du côté des Castors, la formule demeure bien simple alors que l’on y retrouve toujours un noyau de vétérans qui comprennent bien et acceptent le fait que la relève est la pierre angulaire du développement d’une équipe. Ces jeunes joueurs détiennent une place des plus importantes, même autant que les joueurs importés que l’on y retrouve sur l’alignement. Peu importe l’âge ou le niveau d’expérience de ces joueurs, personne ne semble plus important qu’un autre sur cette formation puisque l’on y comprend son rôle et lorsque l’enjeu devient encore plus important, ces rôles sont exécutés à la perfection… ce qui constitue d’ailleurs le critère le plus important envers le succès d’une équipe qui désire aspirer aux grands honneurs.

Comme toute bonne équipe, peu importe le niveau de compétition, il y a toujours des obstacles à surmonter en cours de route. Disons qu’à un certain moment cette saison, les Castors ne ressemblaient pas trop d’une équipe championne. On a frôlé avec une fiche de .500 pratiquement tout l’hiver, jusqu’à ce que l’équipe se mette en marche, à temps pour face au défi des séries éliminatoires. On a aussi changé d’entraîneur qui, pour certains, semblait incompréhensible puisqu’on était parvenu à signer quelques victoires en ligne. On avait toutefois ses raisons et encore une fois, cette équipe a été capable de déjouer tous les pronostics en montant son jeu d’un cran tout en appliquant la même formule qui l’a si bien définie depuis les dernières campagnes.

Cet opportunisme, les Castors l’ont démontré en profitant de chacune de leurs occasions pour marquer un but important. Que ce soit auprès du jeu de puissance ou avec un pointage serré, on allait toujours ajouter le but qui allait tout simplement assommer l’adversaire.
Pour ce qui est de la résilience, disons que celle-ci a été tout à fait remarquable au cours des séries alors que la formation du Restigouche-Ouest est parvenue 7 fois à remonter la pente en troisième période pour finalement s’assurer de la victoire. On a d'ailleurs réussi le coup à une reprise face au Dynamo de Kedgwick en série quart de finale, trois fois contre les Panthères du Haut-Madawaska en demi-finale et en trois autres occasions devant le River Valley Thunder en finale.
Puis le caractère que nous retrouvons sur cette formation a fait en sorte que jamais on a baissé les bras devant l’adversité, même que plus le défi semblait imposant, meilleur devenait la performance à tous les niveaux.

Félicitations aux Castors pour une autre saison formidable. Bravo aux vétérans qui, pour la plupart, en sont déjà à une 3e ou une 4e conquête de la Coupe. Mais surtout, bravo à l’organisation pour s’en tenir à une formule gagnante qui devrait en principe servir comme exemple pour toutes les autres formations du circuit.

Partie de vendredi soir:
THUNDER 7 CASTORS  9 (les Castors remportent la série finale 4-0)
PA - Zack Foster; Peter Trainor; Mike Thomas (2); Ben Dee; Luke Gallant; Brandon Parsons
          SQ - Eddie Banville; Bryce Milson (2); Brandon Coulombe (3); Jason Thibault; Olivier Gendron (2)

Gardiens: PA -Nick Nozzolillo ; SQ - Pierre-Luc Theriault

SOMMAIRE

1e periode: 
(Aucun but)

2e periode: 
PA - Zack Foster (Mackenzie Brown; Bradley Johnston) 1:38
PA -  Peter Trainor (Brandon Parsons) 3:22
SQ - Eddie Banville (Bryce Milson; Keith Secton)  3:22
SQ - Bryce Milson (Eddie Banville Brandon Coulombe) 6:12
SQ - Brandon Coulombe  (Bryce Milson; Eddie Banville) 10:49
SQ - Brancon Coulombe (Bryce Milson ; Eddie Banville) 14:09
PA - Mike Thomas 
(Zack Foster; Sheldon Sappier) 15:39
PA - Mike Thomas (Brandon Parsons)  18:12

3e periode:
PA - Ben Dee (Sans aide) 2:34
SQ - Jason Thibault (Mathieu Labrie; Bryce Milson) 6:38
PA - Luke Gallant (Zack Foster; Ben Dee) 9:37
SQ - Brandon Coulombe (Bryce Milson; Eddie Banville) 9:45 
PA - Brandon Parsons (Mike Thomas; Peter Trainor) 13: 36
SQ - Bryce Milson (Eddie Banville; Brandon Coulombe) 17:13
SQ  - Olivier Gendron (Gino Ouellet; Keith Sexton) 17:40 
SQ - Olivier Gendron (Gino Ouellet) 18:53

 

Partie de mercredi soir:
CASTORS 5 THUNDER 4 * Temps supplementaire
(Serie 3-0 Castors)
SQ - Raphael Pelletier (2); Eddie Banville; Mathieu Labrie; Jason Thibault
PA - Peter Trainor (2); Brandon Parsons (2)

Gardiens: SQ - Pierre - Luc Theriault ; PA - Nick Nozzolillo

SOMMAIRE

1e periode:
PA - Peter Trainor (Brandon Parsons; Mike Thomas) 6:15
SQ - Raphael Pelletier (Jason Thibault) 10:23 

2e periode:
PA- Brandon Parsons (Peter Trainor; Mike Thomas) 4:06 (an)
SQ - Rapahel Pelletier (Maxime Levesque) 11:50

3e periode:
PA - Peter Trainor (Luke Gallant; Lachlan MacIntosh) 2:17
PA - Brandon Parsons (Peter Trainor; Sheldon Sappier) 2:00
SQ -Eddie Banville (Bryce Milson) 10:07
SQ - Mathieu Labrie (Olivier Gendron ; Rapahel Pelletier ) 14:34

4e periode:
SQ - Jason Thibault (Raphael Pelletier) 2:51

Partie de dimanche:
THUNDER 5 CASTORS 6
PA- Mackenzie Brown (2) ; Mike Thomas; Sheldon Sappier; Brandon Parsons
           SQ - Maxime Levesque; Bryce Milson (2); Brandon Coulombe (2); Eddie Banville

Gardiens: PA - Nick Nozzolillo ; SQ - Pierre-Luc Theriault

SOMMAIRE

1e periode: 
SQ - Maxime Levesque ( sans aide) 5:45
SQ -Bryce Milson ( Brandon Coulombe ) 17:04

2e periode:
PA - Mackenzie Brown (Peter Trainor) 1:56
PA - Mike Thomas (Brett Bernard; Lachlan MacIntosh) 5:47
SQ - Brandon Coulombe ( Bryce Milson; Maxime Cayouette) 9:03
PA - Sheldon Sappier (Lachlan MacIntosh ; Brett Bernard) 10:16
PA - Brandon Parsons (Mackenzie Brown; Peter Trainot) 17:14

3e periode:
SQ - Brandon Coulombe (Bryce Milson; Mathieu Labrie) 3:12 (AN)
PA - Mackenzie Brown (Lachlan MacIntosh) 11:01 (AN)
SQ - Eddie Banville ( Keith Sexton) 16:33
SQ - Bryce Milson (Brandon Coulombe; Eddie Banville) 9:26 (AN)

Résultat de samedi soir:
CASTORS 4 THUNDER 3
SQ-Eddie Banville; Brandon Coulombe; Olivier Gendron; Mathieu Labrie
          PA-Mike Thomas; Brandon Parsons; Peter Trainor

Gardiens : SQ- Pierre-Luc Theriault; PA- Nick Nozzolllo

SOMMAIRE

1e periode: 
PA-Mike Thomas (Zack Foster; Sheldon Sappier) 14:25

2e periode: 
PA - Brandon Parsons ( sans aide) 1:40
SQ - Eddie Banville ( Bryce Milson; Brandon Coulombe) 5:14
PA - Peter Trainor ( Lachlan MacIntosh; Luke Gallant) 7:52 (an)
SQ - Brandon Coulombe ( Eddie Banville; Bryce Milson) 15:10
SQ - Olivier Gendron ( Gino Ouellet; Mathieu Labrie) 16:40

3e periode: 
SQ - Mathieu Labrie (Jason Thibeault) 16:42